Dimanche 29 mars 2020 | Dernière mise à jour 23:51

Wall Street Le Dow Jones dépasse les 20'000 points, une première

La politique économique de la présidence Trump déchaîne l'enthousiasme des investisseurs.

L'euphorie boursière se maintient après l'entrée en fonction de Donald Trump.

L'euphorie boursière se maintient après l'entrée en fonction de Donald Trump. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Dow Jones a franchi mercredi pour la première fois le cap des 20'000 points, dès l'ouverture à Wall Street. Il a profité d'un regain de confiance sur la politique économique de la présidence Trump.

Vers 14h45, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 96,76 points, soit 0,49%, à 20'009,47 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, s'adjugeait 34,20 points, soit 0,61%, à 5635,16 points. L'indice élargi S&P 500 montait de 10,30 points, ou 0,45% à 2290,37 points.

Après avoir hésité à plusieurs reprises ces dernières semaines, l'indice-phare de Wall Street a finalement passé cette barre symbolique moins d'une semaine après l'investiture de Donald Trump vendredi.

«Les marchés mondiaux balayent leurs craintes politiques au milieu d'un flot de décisions du président américain, Donald Trump, pour sa première semaine au pouvoir afin d'appliquer les mesures promises au cours de sa campagne», ont résumé les courtiers de Charles Schwab dans une note.

Oléoducs controversés

Quant au marché obligataire, traditionnelle valeur-refuge, il baissait, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montant à 2,502%, contre 2,463% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,084%, contre 3,048% précédemment.

Parmi les décisions remarquées par les marchés, le nouveau président a signé mardi les décrets relançant la construction de deux oléoducs controversés.

«Ce décret n'a pas été une surprise, il est cohérent avec les discours de campagne, cependant, c'est un rappel, pour un marché apathique, des encouragements du gouvernement Trump en faveur d'une hausse de l'activité économique aux Etats-Unis», a indiqué Patrick O'Hare, de Briefing, dans une note.

Wall Street, qui faisait du surplace depuis mi-décembre, a repris sa tendance à la hausse qui avait marqué la période post-électorale grâce aux promesses de relance budgétaire, d'allégements des réglementations et de baisses d'impôts.

Dans l'immédiat, les marchés faisaient peu de cas des risques protectionnistes et de la volonté du président américain de renégocier certains accords commerciaux.

Mardi, la Bourse de New York avait déjà nettement monté: le Nasdaq, en hausse de 0,86%, et l'indice élargi S&P 500 avaient terminé à des records. L'indice vedette Dow Jones Industrial Average avait, lui, pris 0,57%. (AFP/nxp)

Créé: 25.01.2017, 15h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.