Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:15

Fraude Les données d’Offshore Leaks tombent entre les mains du fisc

La Grande-Bretagne, les États-Unis et l’Australie confirment avoir reçu un gigantesque volume de données sur des sociétés écran.

L’ICIJ a publié l’ensemble des enquêtes réalisées par les médias partenaires d’Offshore Leaks sur son site Internet.

L’ICIJ a publié l’ensemble des enquêtes réalisées par les médias partenaires d’Offshore Leaks sur son site Internet. Image: Roland Schlager/Apa/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les services fiscaux américains, britannique et australien ont entamé une vaste enquête internationale après avoir reçu des milliers de fichiers informatiques sur des comptes secrets dans des paradis fiscaux, y compris en Suisse. «Nous allons débusquer les fraudeurs», a averti vendredi le ministre britannique des Finances, George Osborne. «Le message est simple: si vous faites de l’évasion fiscale, nous serons à vos trousses.»

Selon plusieurs sources, ces données seraient «essentiellement les mêmes» que celles obtenues par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) à Washington, qui les avait partagées avec une trentaine de médias dans le monde dont «Le Matin Dimanche» et la SonntagsZeitung en Suisse. Elles concernent 122 000 entités, principalement des sociétés et des trusts, créés pour le compte de plus de 130 000 personnes dans 170 pays.

Des relations d’une quinzaine de banques suisses y apparaissent, dont UBS, Credit Suisse, Lombard Odier, Pictet, HSBC et Julius Baer. Selon Gerard Ryle, le directeur de l’ICIJ qui a reçu les données d’Offshore Leaks sur un disque dur en 2011, les autorités fiscales les détenaient en réalité «depuis de nombreuses années». «J’ai du mal à comprendre pourquoi ils annoncent ça maintenant», a-t-il indiqué.

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel.

Créé: 11.05.2013, 23h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.