Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 10:13

Etats-Unis Moody's menace de baisser la note de Boeing

L'agence de notation dit qu'elle étudier la possibilité de donner un signal négatif quant à la solidité financière de l'avionneur, après les défaillances du 737 MAX.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agence de notation Moody's a menacé lundi d'abaisser la note de solidité financière de Boeing, jugeant que le retour en vol du 737 MAX et la reconstruction du lien de confiance avec les compagnies aériennes et le grand public allaient être financièrement «coûteux».

L'agence dit qu'elle fondera sa décision sur plusieurs facteurs, donc la date de remise en service du MAX, le retour de cet avion dans les programmes de vol des compagnies, la date de reprise de la production et des livraisons.

Cette annonce intervient le jour même de la prise de fonction du nouveau directeur général de Boeing, David Calhoun. Ce dernier a promis une nouvelle ère d'humilité et de transparence chez l'avionneur, qui traverse la plus grave crise de ses 103 ans d'histoire à cause des déboires du 737 MAX.

Ces derniers ont déjà coûté 9,2 milliards de dollars (quasiment autant en francs) à Boeing et la facture devrait encore augmenter lors de la publication des résultats du quatrième trimestre le 29 janvier. (ats/nxp)

Créé: 14.01.2020, 07h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.