Mercredi 17 octobre 2018 | Dernière mise à jour 18:08

Canton de Zurich L'ex-chef de Raiffeisen accusé de gestion déloyale

Le Ministère public a annoncé l'ouverture d'une procédure pénale contre d'anciens membres du Conseil d'administration d'Aduno Holding SA. L'enquête vise notamment Pierin Vincenz.

Pierin Vincenz fait désormais l'objet d'une plainte pénale.

Pierin Vincenz fait désormais l'objet d'une plainte pénale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le ministère public zurichois a ouvert une procédure pénale contre Pierin Vincenz. L'ancien patron de Raiffeisen fait l'objet d'une enquête pour gestion déloyale lorsqu'il présidait le prestataire zurichois de services financiers Aduno.

Des perquisitions ont été effectuées mardi, a précisé le parquet dans un communiqué. Le ministère public du canton de Zurich a ouvert une procédure pénale contre Pierin Vincenz ainsi que contre quatre autres personnes de son entourage professionnel, dont un autre ancien membre du conseil d'administration d'Aduno.

Pierin Vincenz s'était retiré en juin dernier du conseil d'administration d'Aduno. Le ministère public zurichois et son homologue st-gallois ont perquisitionné mardi les logements et les bureaux des cinq personnes impliquées dans la procédure pénale. Des documents ont été saisis. Les interrogatoires des cinq personnes se poursuivent.

Rien à se reprocher

Pierin Vincenz conteste les accusations portées contre lui. Il est bien décidé à vouloir utiliser tous les moyens à sa disposition pour se défendre. «Lorsque la police s'est présentée devant la porte hier matin, ça a été un choc», a-t-il déclaré. Il a ajouté avoir toujours défendu les intérêts des entreprises pour lesquelles il a travaillé et qu'il est convaincu qu'il n'a rien à se reprocher.

Le jour où les perquisitions ont été effectuées, la justice zurichoise a informé la banque Raiffeisen de l'ouverture de l'enquête pénale contre Pierin Vincenz. La banque a alors porté plainte contre son ancien patron, a indiqué mercredi l'établissement bancaire.

Enquête de la FINMA

L'Autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA) avait ouvert en octobre 2017 une procédure d'application de la loi (enforcement) contre Pierin Vincenz. Elle a mis fin à ses investigations prudentielles à la fin du mois de décembre, car il a quitté toutes ses fonctions dirigeantes auprès d'établissements assujettis à la FINMA.

L'enquête de la FINMA portait sur des processus décisionnels, notamment sur la prise de participation majoritaire dans la société Investnet. La procédure parallèle contre la banque Raiffeisen Suisse se poursuit. (ats/nxp)

Créé: 28.02.2018, 11h06

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.