Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 21:47

Insolite Qui veut louer un papy?

L'oisiveté des retraités pourrait bientôt ne plus être qu'une légende: une plate-forme alémanique débarque en Suisse romande avec une offre détonnante: louer un senior. Voire même l'adopter.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et si, au lieu que la société aide les seniors, c'était les seniors qui aidaient la société? Les anciens ont la cote avec l'allongement de l'espérance de vie. Mais entre eux, avoir la cote pourrait devenir sujet de concurrence avec cette nouvelle prestation offerte par rentarentner.ch, qui permet de louer les services d'une personne âgée.

Depuis quatre ans déjà, les retraités d'outre Sarine peuvent s'inscrire sur le site et proposer leurs services. Pas moins de 23 catégories sont déclinées, de l'entretien du jardin aux cours de musique, du sport au droit et à l'économie: les seniors s'inscrivent et rédigent une petite présentation de leurs compétences, précisent leur rayon d'intervention, les langues parlées et leurs tarifs éventuels.

Des profils, un système de chat, et une adoption

Les familles intéressées peuvent consulter ces profils et contacter le senior afin de convenir d'un rendez-vous. Après les prestations, l'employeur peut évaluer le travail fourni, voire le recommander sur facebook.

Mais le portail ne se limite pas à une basique bourse de services marchands. La plate-forme rentarentner.ch se veut être un véritable réseau social: système de chat pour communiquer en direct, recommandations, et même depuis peu une formule adoption: les papys et les mamies les plus appréciés peuvent être choisis par les familles.

Déjà 1600 retraités inscrits

Tout est parti du constat d'un entrepreneur arrivé à la retraite, Peter Hiltebrand, qui a tenté de se rendre utile auprès des siens afin de ne pas s'ennuyer. «Il est venu me voir et m'a exposé son idée. Immédiatement, avec lui et sa fille, nous avons fait des recherches et découvert que rien n'existait dans ce domaine», se souvient Reto Dürrenberger, responsable d'une agence de publicité et cofondateur de rentarentner.ch.

Ce qui n'était au départ qu'une activité annexe a rapidement pris de l'ampleur: 1600 retraités sont actuellement inscrits sur le site (dont quelques Romands) et plusieurs milliers de familles ont déjà fait appel à leurs services. L'initiative a fait des émules et Reto Dürrenberger a été sollicité pour développer le concept à l'étranger: «Nous y réfléchissons pour l'avenir», glisse-t-il.

Du jardin aux discussions

Mais dans un premier temps, c'est en Suisse romande que pourraient fleurir de belles histoires. Comme celle de ce retraité de 67 ans qui a été embauché pour s'occuper chaque semaine pendant 4h du jardin d'une dame de 82 ans. «Au final, il ne travaille dans le jardin qu'une heure et passe trois heures au salon à discuter avec la dame. Et celle-ci va désormais chaque semaine chez le coiffeur la veille de sa venue», raconte Reto Dürrenberger.

D'autres clients ont recruté plusieurs seniors pour une tâche assez dépaysante: garder et entretenir leur maison en Espagne: «les seniors recrutés y sont logés gratuitement et peuvent y rester deux mois contre ces services de surveillance et d'entretien», sourit le cofondateur.

Un fanshop et plusieurs formules

Encore plus insolite: un couple cherchait un témoin pour son mariage et n'avait trouvé personne pour assister les tourtereaux lors des échanges de consentement. C'est finalement un senior de rentarentner.ch qui a joué ce rôle. Sans doute la figure rassurante du grand-père les aura-t-elle rassérénés.

Enfin, grâce au nouveau site, le fanshop permet non seulement d'offrir un T-shirt estampillé rentarentner.ch, mais aussi d'offrir un abonnement premium ou ambassadeur à un retraité de son entourage. «L'inscription de base est gratuite, mais avec ces formules, les membres ont quelques bonus», explique Reto Dürrenberger.

Alors que les retraités de 2012, à 65 ans, sont en bien meilleure santé que leurs prédécesseurs du même âge au milieu du XXe siècle, rentarentner.ch a un véritable boulevard devant lui. Reste juste à voir si les effets du projet d'Alain Berset pour l'AVS, avec un âge de retraite repoussé: rentarentner.ch pourrait devenir une source de revenus complémentaires très appréciée des aînés (comme l'explique Peter Hiltebrand dans cette vidéo)...

(nxp)

Créé: 25.06.2013, 16h19

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.