Lundi 23 juillet 2018 | Dernière mise à jour 17:23

Etats-Unis Tesla dévoile son semi-remorque futuriste

Le groupe américain a dévoilé jeudi son camion électrique ainsi qu'une nouvelle voiture de sport.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après avoir révolutionné les voitures électriques, Tesla s'attaque à une nouvelle frontière du transport routier «vert» et a dévoilé jeudi un semi-remorque aux lignes futuristes. Le groupe a également présenté un nouveau prototype pour sa voiture de sport Roadster.

La nouvelle génération de Roadsters, la voiture de sport prisée des stars d'Hollywood, coûtera au moins 200'000 dollars et disposera d'une autonomie de près de 1000 km. Elle devrait être disponible à partir de 2020.

Quant au camion, Tesla l'a conçu «pour qu'il soit (aérodynamique) comme une balle», a déclaré Elon Musk, le patron du groupe, lors d'une soirée à Hawthorne, près de Los Angeles, où se trouvent les bureaux de design du constructeur.

Le nouveau semi-remorque aux 4 roues indépendantes et autant de moteurs détonne par rapport aux camions traditionnels par ses lignes épurées et son avant évoquant les trains à grande vitesse, sa carrosserie aux couleurs mates ou métallisées. Il accélère de 0 à presque 100 km à l'heure en seulement 5 secondes, a promis le richissime visionnaire né en Afrique du Sud.

Coût élevé

Le Semi a une autonomie de 800 km «chargé à son poids maximum et à vitesse d'autoroute», a affirmé Elon Musk devant un parterre de centaines de clients, employés et journalistes. Comme 80% de trajets font moins de 400 km, ça veut dire qu'on peut aller à sa destination et revenir sans recharger«, a encore précisé M. Musk.

La cabine de pilotage du Semi est assez haute pour permettre au conducteur de se tenir debout et se mouvoir sans contorsions. Le conducteur est assis au centre de l'habitacle pour une visibilité non obstruée. Le siège pour un passager a quasiment disparu. A la place, un strapontin sur la cloison arrière équipée de rangements.

Le siège est équipé de deux écrans tactiles pour la navigation, la musique, l'information routière, etc. »Le coût d'un camion est extrêmement important«, a reconnu le charismatique patron de 46 ans, assurant qu'un semi-remorque au diesel serait »20% plus coûteux qu'un Tesla« en incluant tous les coûts y compris assurances et essence.

Course aux camions écologiques

Le Semi arrive toutefois au moment où divers constructeurs comme Daimler, Volkswagen, Nikola, Einride, travaillent aussi au développement de semi-remorques électriques, parfois équipés de fonctions de conduite autonome et d'un design futuriste.

Les experts remarquent aussi que des poids lourds et bus fonctionnant aux énergies alternatives comme les piles à hydrogène ou le gaz naturel comprimé existent déjà.

Le Semi pourra s'adapter aux remorques standard. Il dispose des mêmes fonctionnalités d'assistance au pilotage que la berline compacte Model 3 (caméras, détecteurs pour minimiser les angles morts, les changements de voie intempestifs, freinage d'urgence...).

Le constructeur n'a pas donné de détails sur les coûts ou le lieu de fabrication. Il vise fin 2019 pour démarrer la production, même si »Elon Musk n'est pas très bon pour tenir les délais", remarque Rebecca Lindland, analyste de la société de conseil automobile Kelley Blue Book. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2017, 10h00

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.