Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 11:35

USA/Suisse Accusé d'espionnage par les USA, Huawei Suisse répond

L'équipementier télécom dément avoir installé des mouchards pour contrôler les communications et se prépare à un conflit long et dur.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Personne n'a accès aux données qui transitent via nos équipements télécoms: ni nous, ni une tierce partie», déclare le responsable de Huawei Suisse au «Temps», en réponse aux accusations formulées par Mike Pompeo lors de sa visite en Suisse le week-end dernier. Le secrétaire d'Etat américain avait indiqué dans la «NZZ» qu'utiliser la technologie chinoise signifiait transmettre ses informations au parti communiste chinois«.

Ces accusations sont absurdes, ajoute Felix Kamer. Il s'agit d'une guerre commerciale lancée par les Etats-Unis qui nuit aux relations commerciales du géant chinois». Nous sommes en contact permanent avec nos clients en Suisse pour les tenir informés de la situation. Les plus grands ont une totale confiance en nous (...) Nous devons aussi rassurer nos clients entreprises», ajoute-t-il dans l'interview en ligne du «Temps».

Des projets partout en Suisse

Huawei est prêt à un «conflit long et dur». Malgré l'interdiction faite à Google de commercer avec la société chinoise, celle-ci va continuer de fournir tous les services à ses clients. Même l'embargo sur les puces n'effraie pas l'entreprise chinoise». Nous allons résister à un embargo américain que ce soit sur les logiciels et le matériel», précise Felix Kamer.

En Suisse, Huawei entend intensifier sa collaboration avec les écoles polytechniques EPFZ et EPFL ainsi que d'autres hautes écoles». Il n'y aura pas un seul centre de recherche Huawei en Suisse, mais des projets un peu partout dans le pays, avec l'intention d'accroître significativement notre présence ces prochaines années», selon Felix Kamer. Il avait récemment évoqué la création d'un millier de postes de chercheurs en Suisse. (ats/nxp)

Créé: 06.06.2019, 16h42

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.