Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 00:10

États-Unis L’action de Gap décolle après un partenariat avec Kanye West

Outre une ligne pour hommes, femmes et enfants, «à des prix accessibles», Kanye West définira des visuels propres en magasins et sur le site de Gap.

Kanye West, le 6 novembre 2019 à New York.

Kanye West, le 6 novembre 2019 à New York. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’enseigne américaine de prêt-à-porter Gap a conclu un partenariat avec la marque Yeezy du rappeur et producteur Kanye West et va lancer une ligne dédiée en 2021, une nouvelle qui a fait bondir l’action vendredi. Après avoir gagné jusqu’à 42%, le titre a conclu la séance de vendredi à la Bourse de New York sur une progression de 18,8%, à 12,07 dollars.

Dans un tweet, l’entrepreneur de 43 ans a annoncé la création d’un «partenariat», illustré par un logo «YZY» reprenant le code couleur et la police de caractère de Gap. Selon le «New York Times», l’accord porte sur dix ans. Contacté par l’AFP, Gap a refusé de communiquer la durée de ce partenariat mais affirmé que l’information du «New York Times» était fausse.

La collaboration dépasse le cadre d’une collection unique, comme en ont proposé de très nombreuses enseignes ces dernières années avec des créateurs célèbres. Outre une ligne pour hommes, femmes et enfants, «à des prix accessibles», Kanye West définira des visuels propres en magasins et sur le site du groupe, selon un communiqué publié vendredi.

Un coup majeur pour Gap

C’est un coup marketing majeur pour Gap, qui peine depuis plusieurs années à rester pertinent dans le paysage du prêt-à-porter, en pleine mutation. Début 2019, le groupe avait annoncé la fermeture d’environ 230 magasins après avoir enregistré une baisse de 5% de son chiffre d’affaires en 2018. Le groupe a un peu redressé la tête en 2019, mais le chiffre d’affaires de la seule marque Gap a lui affiché un repli, de 10%.

Le groupe possède également le label à bas coûts Old Navy, qui résiste plutôt mieux, et l’enseigne moyenne gamme Banana Republic. La crise du coronavirus a frappé de plein fouet la maison créée en 1969 à San Francisco et divisé les ventes de la marque Gap par deux. Le groupe a clôturé la période sur une perte nette de 932 millions de dollars (883 millions de francs).

Déjà milliardaire

En s’alliant à Kanye West, Gap s’offre l’une des marques les plus en vue du moment, très prisée des jeunes. Rappeur et producteur à succès, ce créateur atypique a entamé des collaborations dans la mode au milieu des années 2000, et lancé sa première ligne de baskets Yeezy avec Nike en 2007. Il a ensuite rompu avec l’équipementier américain en 2013, estimant insuffisante sa part des revenus.

La collaboration entre Adidas et Kanye West, entamée en 2014, a permis de développer la marque Yeezy, dont les ventes ont explosé, pour atteindre environ 1,5 milliard de dollars (1,42 milliard de francs) en 2019, selon le magazine Forbes. Parallèlement, Kanye West a présenté huit collections de vêtements Yeezy, financées par Adidas mais aux volumes faibles par rapport aux baskets. Le succès de Yeezy a permis à l’enfant de Chicago d’être reconnu comme milliardaire par le magazine Forbes en avril dernier.

Plus inspirateur que réellement couturier, Kanye West s’est attaché les services de la créatrice londonienne d’origine nigériane Mowalola Ogunlesi (25 ans), nommée directrice du design de YZY GAP, selon un tweet du rappeur. Sa mode assez radicale qui révèle beaucoup du corps, déjà aperçue à la fashion week de Londres, est a priori en assez net décalage avec le côté confortable et passe-partout de l’univers Gap. (afp/nxp)

Créé: 27.06.2020, 02h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.