Samedi 28 mars 2020 | Dernière mise à jour 16:26

Suisse Allianz va biffer 150 emplois sur trois ans

L'assureur va supprimer des emplois par des fluctuations naturelles du personnel, des départs en retraite anticipée mais aussi des licenciements.

Allianz Suisse emploie 3600 personnes en Suisse.

Allianz Suisse emploie 3600 personnes en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'assureur Allianz Suisse compte supprimer 150 postes sur trois ans, principalement par des fluctuations naturelles du personnel, a indiqué jeudi à AWP un porte-parole de la filiale helvétique du groupe allemand.

Des licenciements sont cependant «inévitables dans la première phase du projet», a ajouté le porte-parole. Allianz Suisse va donc résilier en octobre les contrats de travail d'une vingtaine de salariés. Des départs en retraite anticipée sont envisageables «chez certains employés», a-t-il ajouté.

Le porte-parole a ajouté que les fluctuations naturelles d'Allianz Suisse s'élevaient chaque année à quelque 200 personnes.

Allianz Suisse a justifié ces réductions d'effectifs par une «concurrence exacerbée» avec l'arrivée de nouveaux prestataires, alors que parallèlement les besoins en investissement augmentent.

Le portail d'information Inside Paradeplatz avait révélé l'information, évoquant un «coup de tonnerre» chez l'assureur, qui emploie 3600 personnes en Suisse. (ats/nxp)

Créé: 04.10.2018, 13h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.