Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 05:00

Assurances Allianz Suisse a maintenu sa croissance en 2014

L'assureur zurichois a maintenu le cap de la croissance en 2014. Le groupe devra faire face aux conséquences du franc fort tout en développant des projets de croissance.

Allianz a dégagé un bénéfice net de 275,2 millions de francs, 4,9% de plus qu'un an auparavant.

Allianz a dégagé un bénéfice net de 275,2 millions de francs, 4,9% de plus qu'un an auparavant. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La filiale helvétique du géant allemand de l'assurance a dégagé un bénéfice net de 275,2 millions de francs, 4,9% de plus qu'un an auparavant. Au vu de la nouvelle donne monétaire, l'assureur s'attend à un contexte de marché serré en 2015.

Allianz Suisse a fait preuve de continuité l'an passé, malgré un environnement volatil, indique le lundi 23 mars l'assureur, qui, en 2013, avait renoué avec la croissance. Le résultat opérationnel s'est pour sa part hissé de 1,6% en comparaison annuelle à 340 millions de francs.

Au cours de l'exercice sous revue, les primes brutes ont quant à elles crû de seulement 0,8%, à 3,83 milliards de francs. Voici un an, elles avaient abruptement reculé sous la barre des 4 milliards. La progression est cette fois due à la bonne tenue des affaires vie.

Peu de sinistres

Dans l'assurance vie en effet, les primes se sont étoffées de 2,3% à 2 milliards de francs, malgré la persistance des taux d'intérêt bas et un tassement du côté des polices individuelles. Le résultat d'exploitation du segment s'est relevé de 4,6% sur un an à 80,6 millions.

Le secteur non vie a en revanche vu ses primes fléchir de 0,9% à 1,8 milliard de francs. En cause, une politique de souscription sélective et des effets uniques, explique l'assureur établi à Wallisellen (ZH).

L'assurance dommages a cependant profité d'une année pauvre en catastrophes naturelles. Le ratio coûts/sinistres s'est ainsi maintenu au même niveau que l'an passé, à 91%. Le résultat du segment s'est amélioré de 5,1% à 194,6 millions de francs.

Défis majeurs

Pour l'année en cours, la direction d'Allianz Suisse entrevoit des défis majeurs pour l'ensemble de l'industrie. Les récentes décisions de politique monétaire en Suisse et en Europe ont rendu plus difficiles les conditions de marché, souligne le directeur général Severin Moser, cité dans le communiqué. Il reste aussi à voir les incidences du franc fort sur l'économie domestique.

En conséquence, le groupe se concentrera sur la rentabilité de ses affaires vie et non-vie. Dans le même temps, il investira dans des projets de croissance. L'assureur va par exemple lancer sous peu une application mobile qui permettra d'annoncer un dommage ou de gérer une police depuis son smartphone. (ats/nxp)

Créé: 23.03.2015, 11h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.