Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 22:05

Economie L'argent le plus sale du monde est en Europe

Une congrégation de chercheurs allemands, turcs et hollandais ont analysé les billets de banque de plusieurs pays afin de déterminer lesquels étaient les plus sales. C'est un pays d'Europe de l'Est qui rafle la mise.

Les «lei» roumains sont les billets de banque les plus sales au monde.

Les «lei» roumains sont les billets de banque les plus sales au monde. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À la recherche de la monnaie la plus sale du monde, une équipe de chercheurs européens venant de Turquie, d'Allemagne et des Pays-Bas a réussi son défi et par la même occasion été récompensée du prix «Ig-Nobel». Il s'agit d'une distinction parodiant le vrai prix Nobel, décerné tous les ans à dix études scientifiques insolites qui amènent à réfléchir différemment, rapporte «Sputnik News».

L'objectif de cette recherche était simple: trouver quelle monnaie nationale transmet le plus de bactéries nocives. Les résultats de l'études sont formels, les «lei» roumains sont les billets les plus sales du monde.

Les scientifiques ont expliqué que le comportement des personnes, le type de papier utilisé, le niveau d'hygiène de la société, de résistance des habitants du pays aux antimicrobiens affectaient la survie et la reproduction des bactéries.

L'étude montre notamment que le fait que les «lei» roumains soient recouverts de plastique favorisent la survie des bactéries, et donc les rendent plus sales que d'autres monnaies.

Une édition faste du prix Ig-Nobel

Cette étude ne fut pas la seule mise à l'honneur durant la cérémonie du prix Ig-Nobel, qui a eu lieu à l'Université de Harvard le 12 septembre dernier.

Bourras Bengoudifa et Roger Mieusset, du groupe de recherche en fertilité humaine de l’université de Toulouse, ont quant à eux convaincu les jurés pour remporter le prix Ig-Nobel d'anatomie. Leur étude sur les asymétries de température scrotale entre facteurs habillés et nus en France était particulièrement convaincante.

Pour un prix insolite, la récompense qui va avec l'est tout autant. Les chercheurs ont reçu 10.000 milliards de dollars zimbabwéens en un billet. Au moment de son émission, la valeur du billet était d'environ 40 cents américain.

Clément Bonard

Créé: 15.09.2019, 11h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.