Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 06:51

Avenir Economique Le Credit Suisse baisse ses prévisions de croissance

La banque tablait sur une croissance de 2%, mais la progression du PIB sera plutôt de 1,4% selon les économistes. L'année prochaine sera aussi en-dessous des attentes.

Pour l'an prochain, la grande banque est également plus pessimiste: le PIB ne devrait croître que de 1,6%, contre une progression de 1,8% attendue jusqu'ici.

Pour l'an prochain, la grande banque est également plus pessimiste: le PIB ne devrait croître que de 1,6%, contre une progression de 1,8% attendue jusqu'ici. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après une stagnation de l'économie suisse au 2e trimestre, Le Credit Suisse (CS) baisse ses prévisions de croissance.

Pour l'ensemble de l'année, les économistes de la grande banque s'attendent désormais à une progression de 1,4% du produit intérieur brut (PIB).

Jusqu'à présent, Le Credit Suisse (CS) prévoyait une croissance de 2%. Pour l'an prochain, la grande banque est également plus pessimiste: le PIB ne devrait croître que de 1,6%, contre une progression de 1,8% attendue jusqu'ici, a indiqué mardi 9 septembre CS devant les médias à Zurich.

Le super cycle, avec des taux bas, un boom des prix de l'immobilier et des taux élevés d'immigration, prend fin. Le marché intérieur perd en dynamisme. La reprise des exportations ne peut que partiellement compenser cela, ajoutent les économistes de CS. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2014, 10h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.