Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 17:12

Téléponie mobile Baisse en vue des redevances payées par les opérateurs

Les redevances payées par les opérateurs de téléphonie mobile pour l'utilisation du réseau hertzien devraient baisser.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Par 111 voix contre 72, le National a transmis ce jeudi 12 mars une motion du Conseil des Etats. But affiché: favoriser l'investissement de développement des infrastructures de réseau hertzien notamment à la campagne et en montagne.

Selon la droite, les tarifs pratiqués en Suisse sont trois fois plus élevés que dans l'Union européenne, voire six à huit fois plus hauts qu'en Finlande, en Suède ou en Allemagne. Ces dix millions versés à la Confédération seraient mieux utilisés pour développer les infrastructures notamment à la campagne et en montagne.

La minorité ne souhaitait pas traiter cette question isolément. Comme la ministre de la communication Doris Leuthard, elle estimait que les redevances de concession pour les faisceaux hertziens doivent être étudiées dans un contexte général tenant compte de l'ensemble des fréquences de radiocommunication.

D'autant plus que les raccordements sont de plus en plus assurés via la fibre optique. Les tarifs pourraient être revus dans le cadre de la prochaine révision d'ordonnance. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2015, 09h56

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.