Samedi 14 décembre 2019 | Dernière mise à jour 04:42

Tourisme Bilan intermédiaire positif pour Hotelplan

Le voyagiste suisse estime, à mi-parcours, que son exercice 2017-2018 est sur de bons rails.

L'année 2016/17 avait été bonne à très bonne.

L'année 2016/17 avait été bonne à très bonne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Hotelplan a enregistré une baisse des réservations de juin à mi-juillet, en raison de la coupe du monde de football. Malgré tout, la confiance est de mise pour le voyagiste de Migros à mi-parcours de son exercice décalé 2017/18, courant du 1er novembre dernier au 31 octobre.

Trois quart des réservations budgétisées jusqu'à la fin de l'exercice 2017/18 ont déjà été enregistrées, indique mardi Hotelplan Suisse. «Nous sommes confiants de pouvoir augmenter notre chiffre d'affaires cette année malgré l'environnement concurrentiel», affirme le directeur général Kurt Eberhard, cité dans le communiqué.

«Au niveau des recettes, nous sommes actuellement au-dessus du niveau de l'an dernier. Nous pensons que nous atteindrons aussi le même niveau sur l'ensemble de l'année qu'en 2016/17», a précisé Kurt Eberhard à AWP en marge d'une conférence de presse.

Bonne à très bonne année

Hotelplan Suisse avait alors enregistré un chiffre d'affaires comptabilisé de 583,3 millions de francs, en hausse de 1,4% après la chute à laquelle il a dû faire face lors du précédent exercice suite aux attaques terroristes et au putsch en Turquie.

L'année 2016/17 a été bonne à très bonne. «Notre activité dépend toujours très fortement de la gestion des capacités charter et des variations de change», a rappelé Kurt Eberhard. Moins de places sur des vols charter ont dû être bradées à des prix discount l'an dernier. «Nous sommes maintenant meilleurs dans la gestion des capacités charter», affirme-t-il. Il espère à nouveau afficher des chiffres noirs cette année.

Davantage de réservations à court terme

Malgré une légère hausse des prix en raison du cours de l'euro, les Suisses sont tentés de passer leurs vacances d'été sur les îles méditerranéennes, constate Hotelplan. La Grèce, l'Espagne et Chypre figurent dans le trio de tête.

L'Egypte, la Tunisie et la Turquie affichent quant à elles la plus forte augmentation en pourcentage par rapport à l'année dernière. Le nombre de passagers a grimpé d'environ deux tiers vers l'Egypte et de près de 60% pour la Tunisie, tandis que le nombre d'hôtes est en hausse de presque 40% en Turquie, selon M. Eberhard.

Le groupe précise compter encore sur davantage de réservations à court terme. Pour la prochaine saison hivernale 2018/19, Hotelplan Suisse compte à nouveau sur une augmentation de la demande pour les destinations de la Laponie finlandaise et de la Norvège du Nord sous forme de voyages individuels, ainsi que des Caraïbes, de l'océan Indien et de la Thaïlande. (ats/nxp)

Créé: 12.06.2018, 10h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.