Mardi 7 avril 2020 | Dernière mise à jour 16:10

Marchés Le bitcoin chute de 50% sous son pic de décembre

La cryptomonnaie s'échangeait à moins de 10'000 francs, mercredi matin, soit deux fois moins que sa valeur le 17 décembre.

Galerie photo

Le bitcoin pour les nuls

Le bitcoin pour les nuls 2014 sera-t-elle l'année du bitcoin? Découvrez en 8 points tout ce qu'il faut savoir sur la mystérieuse monnaie électronique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le prix du bitcoin, moyen de paiement virtuel qui n'est pas régulé, est tombé mercredi sous les 10'000 dollars. Il n'était plus passé sous ce seuil depuis début décembre dernier.

Vers 15h10, le cours de la crypto-monnaie est tombé à 9807,56 dollars (9370 francs) pour un bitcoin, son niveau le plus faible depuis le premier décembre et une chute de près de 50% depuis son sommet historique atteint le 18 décembre, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

La plus connue des cryptomonnaies se traitait à 10'425,02 dollars en milieu de journée, en baisse de 8,44%, sur la plate-forme de transactions Bitstamp, basée au Luxembourg.

Il avait atteint 19'666 dollars le 17 décembre alors qu'il valait à peine plus de 900 dollars début 2017, et dépassé le seuil des 20'000 dollars sur plusieurs autres plates-formes. Son repli est alimenté entre autres par la perspective d'une réglementation stricte des opérations sur les cryptomonnaies, évoquée par plusieurs pays ces derniers jours. (ats/nxp)

Créé: 17.01.2018, 13h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.