Samedi 24 août 2019 | Dernière mise à jour 01:13

RFFA Les cantons «riches» débourseront moins pour les cantons «pauvres»

La réforme de la péréquation financière aura un lien avec celle de l'imposition des entreprises en votation le 19 mai.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La réforme de l'imposition des entreprises contient des dispositions sur la péréquation financière visant à empêcher que l'équilibre du système ne soit chamboulé. Une nouvelle méthode de calcul du potentiel de ressources d'un canton tiendra notamment davantage compte des revenus des personnes que des bénéfices des entreprises.

Ces dispositions sont reprises dans la réforme en cours de la péréquation financière pour éviter qu'elles ne créent de situation juridique contradictoire en fonction de l'entrée en vigueur des deux projets.

Le National et les Etats d'accord

Les deux Chambres se sont déjà mises d'accord sur la réforme. Les cantons «riches», comme Genève, ne verseront plus autant aux cantons «pauvres». L'objectif sera d'arriver à un minimum de 86,5% de la moyenne après péréquation. Le Conseil fédéral fixera chaque année les versements dus.

Les 280 millions qu'économisera la Confédération seront affectés pour moitié à la compensation des charges socio-démographiques destinées aux centres urbains. L'autre moitié des 280 millions ira aux cantons «pauvres» pour atténuer de manière transitoire les pertes liées au changement de système. (ats/nxp)

Créé: 14.05.2019, 18h01

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.