Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Pneumatiques Clermont-Ferrand: Michelin va supprimer 494 postes

Un plan de rigueur va contraindre le groupe Michelin à passer pour 55 millions d'euros de provisions dans ses comptes semestriels.

Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le fabricant français de pneumatiques Michelin a annoncé mardi une réorganisation de ses activités dans son berceau historique de Clermont-Ferrand, passant par la suppression de 494 postes sans départs contraints. Ce plan va contraindre le groupe à passer pour 55 millions d'euros de provisions dans ses comptes semestriels, a-t-il précisé dans un communiqué.

Il s'accompagnera d'un programme d'investissements de 90 millions d'euros d'ici 2020 «pour accélérer la transformation des sites clermontois en pôles industriels et technologiques d'excellence».

«Michelin a pris la décision de fermer l'atelier de rechapage poids lourd de son site de La Combaude, sans départ contraint, d'ici fin 2017. Les 330 salariés de l'atelier, dont les 266 opérateurs de production, bénéficieront d'un plan de reclassement interne dans les autres sites industriels clermontois», a indiqué le groupe.

En ingénierie, la réorganisation «entraînera, d'ici fin 2018, 164 suppressions de postes, tous basés à Clermont-Ferrand», (...) où «un plan de mobilité interne volontaire sera proposé à tous les salariés» de la branche, «en majorité des cadres».

Les autres services «Support» du groupe Michelin à Clermont-Ferrand verront leur organisation s'adapter progressivement dans le temps«, selon la direction.

Ces mutations seront facilitées par le fait que le groupe a prévu d'embaucher 400 ouvriers sur Clermont au cours des trois prochaines années.

Le site de Michelin à Clermont-Ferrand compte un peu plus de 12'000 salariés.

(afp/nxp)

Créé: 01.03.2016, 14h29

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.