Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:30

Boissons Coca-Cola avale Tropico

L'Américain diversifie sa production et achète la marque française de boissons aux fruits Tropico.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Coca-Cola a confirmé lundi avoir conclu un accord avec la société Alizé pour acquérir les activités de la célèbre marque française de boissons aux fruits Tropico, dans le but de diversifier sa production.

Le groupe américain, qui ne dévoile pas le montant de la transaction, a indiqué dans un communiqué que cette première acquisition d'une marque française visait à le faire «devenir un acteur majeur des boissons plates aux fruits».

Selon Coca-Cola, ce segment-clé des boissons sans alcool a connu une «croissance régulière au cours des dernières années: 4,9% entre 2014 et 2017».

Créée en 1982, Tropico «bénéficie d'une forte notoriété» en France, rappelle Coca-Cola, entre son slogan «quand c'est trop c'est Tropico» et sa mascotte publicitaire, un perroquet bavard.

La commercialisation de Tropico en France métropolitaine et en Belgique sera progressivement reprise par CCEP France, CCEP Belgique et SOCOBO (Corse), les embouteilleurs de Coca-Cola sur ces territoires.

La possibilité d'étendre la présence de la marque à plus de territoires sera évaluée dans les mois à venir, assure le groupe. Le Président de Coca-Cola France, François Gay-Bellile, cité dans le communiqué, indique que Coca-Cola compte «sur l'expérience (du groupe, NDLR) dans d'autres pays pour apporter rapidement de l'innovation à cette catégorie et la dynamiser».

Les boissons non gazeuses aux fruits Tropico, dont le chiffre d'affaires s'élève à 29 millions d'euros selon le journal «Le Figaro» qui avait détaillé la transaction dimanche soir, étaient passées des mains du géant Unilever à celles d'un fonds de pension, avant d'être rachetées par une entreprise familiale française, les Cafés Folliet (Alizé) en 2005. Coca-Cola avait déjà annoncé fin août le rachat de la chaîne britannique de vente de café Costa pour 3,9 milliards de livres.

Coca-Cola cherche à se diversifier davantage alors qu'il a subi ces dernières années des changements d'habitude de consommation défavorables aux boissons sucrées avec notamment le combat de nombre de gouvernements contre l'obésité. (ats/nxp)

Créé: 24.09.2018, 13h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.