Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 02:30

Banque Brady Dougan quitte la direction du Credit Suisse

La banque suisse a annoncé mardi le départ de son PDG Brady Dougan. Il sera remplacé par Tidjane Thiam.

Brady Dougan, le PDG du Credit Suisse, devrait être remplacé mardi.

Brady Dougan, le PDG du Credit Suisse, devrait être remplacé mardi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Credit Suisse a annoncé ce mardi 10 mars que son actuel directeur général, l'Américain Brady Dougan, quittera ses fonctions fin juin après huit ans aux commandes et passera alors le flambeau au franco-ivoirien Tidjane Thiam, qui dirige actuellement l'assureur britannique Prudential PLC. Retenu après un processus d'évaluation minutieux, Tidjane Thiam, 52 ans, est diplômé de l'Ecole polytechnique et de l'Ecole des mines de Paris.

«Nous sommes très reconnaissants envers Brady Dougan pour son engagement exceptionnel, sa contribution personnelle hors pair et son leadership en faveur du Credit Suisse durant toutes ces années», a déclaré Urs Rohner, le président du conseil d'administration, cité dans un communiqué de la banque.

«Brady Dougan a modelé de façon significative et avec succès notre entreprise, il a maintenu durant ces dernières années notre banque sur la bonne voie, malgré un environnement complexe et en dépit des très grands challenges auxquels a été confrontée l'industrie financière globale», a-t-il ajouté.

L'action s'envole

Les investisseurs ont salué à leur manière l'annonce du départ de Brady Dougan. Dans les premiers échanges à la Bourse suisse, le titre du numéro deux bancaire helvétique s'envolait de plus de 7%.

A 09h20, l'action du Credit Suisse gagnait ainsi 7,63% par rapport à la clôture de la veille à 24,97 francs. Dans le même temps, l'indice Swiss Market Index (SMI) des 20 valeurs vedettes de la Bourse suisse s'appréciait de 0,34% à quelque 9077 points.

«Leader remarquable et respecté»

Brady Dougan a notamment dû tenir la barre durant l'enquête menée par le ministère américain de la Justice concernant l'aide à l'évasion fiscale, pour laquelle la banque a été condamnée l'an passé à payer une amende de 2,8 milliards de dollars.

«Avec Tidjane Thiam, c'est un leader remarquable et respecté, au bénéfice d'une réussite impressionnante dans l'industrie globale des services financiers qui reprendra la tête de notre banque» a poursuivi Urs Rohner.

Né en Côte d'Ivoire, Tidjane Thiam a été élevé en France, où il a effectué ses études à l'École Polytechnique et à École nationale supérieure des Mines de Paris. Il a également obtenu un MBA de l'INSEAD avant de rejoindre le cabinet McKinsey à la fin des années 80.

Il travaille ensuite pour le gouvernement ivoirien de Henri Konan Bédié au sein duquel il fut ministre de la Planification et du Développement de retrouver McKinsey & Company.

De 2002 à 2008, il a exercé des fonctions dirigeantes dans le groupe d'assurances Aviva avant de rejoindre Prudential en tant que directeur financier. Il avait été nommé à la tête du groupe en 2009.

(afp/ats/nxp)

Créé: 10.03.2015, 07h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.