Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Conjoncture Le déficit budgétaire des Etats-Unis bondit de 17%

La responsabilité du fossé qui se creuse est due aux dépenses militaires et de sécurité nationale, combinées à une baisse des recettes fiscales.

Donald Trump.

Donald Trump. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le déficit budgétaire des Etats-Unis a bondi de 17% pour l'exercice 2018, ce qui représente 3,9% du Produit intérieur Brut (PIB) contre 3,5% en 2017. Le déficit des finances de l'Etat fédéral s'est établi à 779 milliards de dollars (environ autant de francs suisses) sur les douze mois de l'année budgétaire, clos fin septembre, contre 666 milliards en 2017, selon les chiffres du Trésor américain publiés lundi. Il s'agit de son plus haut niveau depuis 2012, a indiqué l'administration Trump.

Il reste toutefois inférieur aux prévisions des services du budget du Congrès, note le Trésor dans un communiqué. Au total, les dépenses de l'Etat se sont inscrites en hausse de 3% à 4108 milliards de dollars tandis que les recettes sont restées quasiment stables à 3329 milliards après 3315 milliards en 2017.

Dans le détail, le budget consacré aux programmes militaires est en hausse de 6% à 601 milliards de dollars. Celui alloué à la sécurité nationale a augmenté de 35% à 68 milliards, selon les données détaillées du Trésor.

Impôt sur les sociétés: baisse de 35% à 21%

Mesure phare de son mandat, la réforme fiscale adoptée fin 2017a réduit certains impôts sur le revenu, et surtout abaissé nettement l'impôt sur les sociétés, de 35% à 21%. Il s'agit de la réforme la plus importante depuis 30 ans.

Résultat, les recettes fiscales sur les entreprises ont diminué de 22% à 263 milliards tandis que les recettes liées aux impôts des ménages n'ont augmenté que de 1% à 2379 milliards. La politique menée par Donald Trump a «mis plus d'argent dans les poches des Américains qui travaillent dur», a commenté le Trésor. Il a ajouté que l'administration travaillerait avec les membres du Congrès pour réduire le déficit budgétaire.

Education en berne

Le budget consacré à l'éducation a, lui, fondu de 43% à 64 milliards, effaçant l'augmentation (45%) enregistrée lors de l'exercice précédent. (ats/nxp)

Créé: 15.10.2018, 21h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.