Lundi 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour 12:54

Banque Départs en cascade au sommet du Credit Suisse?

La nomination de Tidjane Thiam pourrait s'accompagner de nombreux départs au sommet de la banque suisse. Le nouveau directeur général pourrait en effet venir avec son équipe.

Tidjane Thiam, le futur directeur général de Credit Suisse, avec Urs Rohner, le président du Conseil d'administration et le directeur sortant, Brady Dougan.

Tidjane Thiam, le futur directeur général de Credit Suisse, avec Urs Rohner, le président du Conseil d'administration et le directeur sortant, Brady Dougan. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tidjane Thiam, le futur directeur général de Credit Suisse qui succédera à Brady Dougan, a bien déclaré qu'il comptait sur la direction actuelle de la banque. Mais certains le savent: avec un nouveau patron vient souvent une nouvelle équipe.

Lorsque Tidjane Thiam a été nommé en 2009 à la tête du groupe d'assurances britannique Prudential, il a rapidement fait occuper les positions stratégiques par des proches, rappelle le Tages-Anzeiger dans son édition du 12 mars.

Vers un bain de sang dans l'investissement?

Dans un premier temps, les regards se tournent vers la banque d'investissement, un secteur jusqu'à présent protégé par Brady Dougan. Selon des analystes interrogés par Reuters, le redimensionnement de cette division pourrait se traduire par 3000 suppressions de postes, soit 15% des effectifs.

Les directeurs ne sont cependant pas visés dans un premier temps car toute restructuration nécessitera des personnes expérimentées. En revanche, la question se pose pour la gestion de fortune, qui doit réunir la gestion d'actifs, ou la création de produit et de solutions d'investissements pour clients, et la banque privée, soit le conseil aux clients fortunés.

La gestion de fortunes sous pression

Pour le moment, l'Américain Rob Shafir et le Suisse Hans-Ulrich Meister sont aux commandes. Le premier, un proche de Brady Dougan, s'est fait remarquer lors de la querelle fiscale avec les États-Unis en se tenant prudemment à l'écart.

La position de Hans-Ulrich Meister, en tant que coresponsable de la banque privée, semble plus menacée. Sa division, qui a enregistré des revenus de 13,4 milliards de francs en 2011 au moment de son entrée en fonction, a accusé un recul à 12,6 milliards l'année passée. Et son coefficient d'exploitation, soit le rapport entre les coûts et les revenus, a progressé à 82% contre 77% en 2011.

La plupart des analystes s'accordent à dire que Tidjane Thiam va donner des objectifs plus ambitieux à la banque privée et restructurer la banque d'investissement.

Doutes pour les autres directeurs

Quant aux autres membres de la direction générale, leur position n'est pas plus assurée. Pamela Thomas-Graham, la responsable du personnel et du marketing, voyage beaucoup mais ne laisse que peu de traces de son passage, selon des personnes au sein du Credit Suisse.

Quant à Romeo Cerutti, le juriste du groupe, il s'est démené dans la querelle fiscale avec les États-Unis mais n'a pu empêcher la banque d'être qualifiée d'organisation criminelle. Il bénéfice toutefois d'une puissante protection au sein de la banque: le président du Conseil d'administration, Urs Rohner.

Reste donc le directeur des finances, David Mathers, également un proche de Brady Dougan. Il a fait campagne pour le poste de directeur général mais sans succès. Il peut se prévaloir toutefois de nombreux atouts dans sa manche. Outre le contrôle des finances, il a la main haute sur l'informatique ainsi que sur les processus internes de la banque. Un poste stratégique donc qui fera réfléchir Tidjane Thiam à deux fois avant de s'en séparer.

Créé: 12.03.2015, 08h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.