Mercredi 16 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:15

Distribution DKSH a accru ventes et profits sur six mois

Le spécialiste zurichois des services de marketing et de distribution maintient également ses objectifs pour l'exercice en cours.

DKSH a dévoilé des chiffres semestriels dans le haut des attentes des marchés.

DKSH a dévoilé des chiffres semestriels dans le haut des attentes des marchés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

DKSH a affiché des résultats en légère croissance au premier semestre 2017. Le spécialiste zurichois des services de marketing et de distribution a accru son bénéfice net de 1,7% sur un an à 93,3 millions de francs.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s'est étoffé de 2,3% à 138,8 millions de francs, a indiqué jeudi l'entreprise active principalement en Asie. Quant au chiffre d'affaires, il a augmenté de 3,8% pour s'établir à 5,28 milliards.

La croissance organique des ventes ressort à 2,8%. La direction de DKSH maintient ses ambitions non chiffrées de croissance des revenus et de la rentabilité pour l'ensemble de l'exercice.

Chiffre d'affaires et bénéfice d'exploitation s'inscrivent dans le haut de la fourchette des projections des analystes consultés par l'agence awp. Le bénéfice après impôts en revanche manque de peu le coche du consensus et la croissance organique s'avère sensiblement moindre que les 4,2% articulés en moyenne. (ats/nxp)

Créé: 13.07.2017, 07h11


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.