Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 18:30

Transport aérien EasyJet augmente ses vols à Genève et Bâle

Forte d'une hausse de passagers de 10% en Suisse, la compagnie aérienne va accroître la fréquence de certaines liaisons au départ de Genève et investir à Bâle-Mulhouse.

Tivat (Monténégro), Figari, Liverpool ou encore Manchester seront plus fréquemment desservies au départ de Cointrin.

Tivat (Monténégro), Figari, Liverpool ou encore Manchester seront plus fréquemment desservies au départ de Cointrin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

EasyJet va effectuer des «investissements importants» à l'aéroport de Bâle-Mulhouse. La compagnie aérienne à bas coûts a transporté 4,8 millions de passagers depuis et vers l'EuroAirport en 2017 (+7% sur un an).

En Suisse, easyJet revendique globalement 24,2% de parts de marché (60% à Bâle en nombre de passagers), avec 13,5 millions de passagers transportés en 2017. Le taux de remplissage des avions atteint 92,6%, alors que les capacités ont augmenté de 11% en un an, indique mardi la compagnie au logo orange dans un communiqué.

500'000 passagers supplémentaires

L'offre de destinations sera élargie de 57 à 63 depuis l'EuroAirport. Deux Airbus A320 viendront étoffer à l'été 2018 la flotte basée sur les bords du Rhin, ce qui la portera à 11 appareils.

Suite à l'arrivée de ces deux nouveaux avions, «500'000 passagers supplémentaires pourraient voyager depuis ou vers Bâle, un moteur économique important pour toute la région», s'est félicité devant les médias à Bâle Thomas Haagensen, responsable des marchés suisse et allemand d'easyJet.

La compagnie parle de 72 emplois directs nouvellement créés à Bâle et de 750 emplois indirects dans la région. Elle compte actuellement 888 collaborateurs en Suisse.

La compagnie fondée à Luton disposera au total de 25 avions en Suisse, les 14 autres étant reliés à sa base de Cointrin. Au niveau mondial, 279 appareils sont actuellement en service.

Changements aussi à Genève et Zurich

Au niveau de l'offre, Athènes, Belgrade et Vienne viennent compléter les destinations d'affaires au départ de Bâle, de même que Minorque, Pula (Croatie) et Lamezia (Calabre) comme lieux de détente estivaux. Des liaisons existantes seront également renforcées, telles que Brindisi, Cagliari, Figari (Corse), Split, Hambourg, Venise, Barcelone ou Manchester.

D'autres changements sont également prévus à Zurich et à Genève. Tivat (Monténégro), Figari, Liverpool ou encore Manchester seront plus fréquemment proposées au départ de Cointrin. Hambourg et Cracovie bénéficieront aussi de davantage de vols en dehors de la haute saison.

EasyJet rappelle en outre avoir lancé au départ de Zurich 34 départs hebdomadaires pour Tegel, le deuxième aéroport berlinois desservi par la compagnie britannique en plus de celui de Schönefeld. Déployer un appareil à Kloten n'est cependant pas d'actualité, a indiqué M. Haagensen.

EasyJet se concentre sur les aéroports où elle peut figurer au premier ou deuxième rang en matière de parts de marché, a expliqué Thomas Haagensen. Bâle et Genève remplissent sans peine cette condition: la part de marché du transporteur britannique atteint respectivement 60% et 43% sur ces deux sites, selon ses propres données.

(ats/nxp)

Créé: 12.12.2017, 12h58

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.