Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 09:03

Aviation EasyJet veut poursuivre sa croissance en Suisse

La compagnie aérienne à bas coûts britannique vise un million de passagers supplémentaires par année sur le marché helvétique.

Johan Lundgren veut encore croître en Suisse en visant les régions frontalières.

Johan Lundgren veut encore croître en Suisse en visant les régions frontalières. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

EasyJet veut continuer à croître en Suisse. La compagnie aérienne à bas coûts britannique compte sur un million de passagers supplémentaires par année sur le marché helvétique.

La prévision émane du directeur général d'EasyJet, Johan Lundgren, qui a accordé une interview à l'hebdomadaire dominical SonntagsZeitung. Le transporteur est principalement actif dans le pays à partir de Genève et de Bâle-Mulhouse, avec un potentiel de croissance en direction des régions frontalières, selon le Suédois.

S'exprimant dans un journal alémanique, Johan Lundgren cite ainsi un essor possible pour Bâle-Mulhouse en direction de l'Alsace, en France, et du Bade-Wurtemberg, en Allemagne. EasyJet y apporte un soin particulier en matière d'efforts publicitaires pour séduire les clientèles locales.

Des avions plus gros

La compagnie aérienne peut maîtriser la croissance en recourant à des avions plus gros, précise Johan Lundgren. Ce dernier affirme par ailleurs ne pas craindre la concurrence. «Je suis très décontracté dans ce domaine», ajoute le dirigeant suédois âgé de 51 ans dans les colonnes de la SonntagsZeitung.

Le fait que des transporteurs plus chers copient des éléments du modèle EasyJet, pour proposer des prix plus avantageux, ne constitue pas véritablement un danger, relève encore Johan Lundgren. Au contraire: des acteurs comme British Airways ou Swiss peuvent par là mettre à mal leurs avantages concurrentiels. (ats/nxp)

Créé: 01.04.2018, 12h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.