Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 13:20

Optique Sans recrutement à l'étranger, «nous pourrions fermer»

Visilab, qui investit 40 millions de francs dans la modernisation de 65 de ses 89 magasins en Suisse, peine à recruter des spécialistes indigènes, selon son président et fondateur Daniel Mori.

Daniel Mori tire la sonnette d'alarme, peu avant de nouvelles votations décisives sur l'immigration.

Daniel Mori tire la sonnette d'alarme, peu avant de nouvelles votations décisives sur l'immigration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Sans la possibilité de recruter à l'étranger, nous pourrions fermer boutique», affirme le fondateur de Visilab.

«On ne forme pas suffisamment d'opticiens en Suisse», explique-t-il dans une interview parue mercredi dans Le Temps. «Et nous craignons que cette situation n'empire suite à la votation du 9 février (ndlr, avec le oui à l'initiative contre l'immigration de masse)».

«Bien que Visilab privilégie les candidatures locales, nous devons puiser l'essentiel de nos ressources humaines en France et en Allemagne». Sans cette possibilité, le président et fondateur de Visilab estime que le groupe qu'il a créé il y a un peu plus d'un quart de siècle maintenant pourrait mettre la clé sous la porte.

Gros investissement

Leader de la branche en Suisse, Visilab a lancé un programme national de modernisation de 65 de ses 89 magasins (répartis dans 46 villes), avec à la clé un investissement de 40 millions de francs environ. L'opticien vient d'ailleurs d'inaugurer à Genève la première enseigne rénovée.

L'an dernier, Visilab a réalisé un chiffre d'affaires de 209 millions de francs, un montant en hausse de 1% par rapport à l'exercice précédent.

(ats/nxp)

Créé: 19.11.2014, 10h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.