Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 18:28

Suisse Nestlé cède une partie de ses parts d'Herta

La multinationale alimentaire veveysanne ne possède maintenant plus que 40% des parts de Herta.

 La clôture de la transaction devrait intervenir au premier semestre 2020.

La clôture de la transaction devrait intervenir au premier semestre 2020. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nestlé a annoncé jeudi soir la vente à Casa Tarradellas de 60% des parts qu'il détient dans l'allemande Herta. Cette dernière sera réorganisée en coentreprise détenue à 60% par l'entreprise familiale espagnole et 40% par la multinationale alimentaire veveysanne, précise cette dernière dans un communiqué.

Les activités Herta de charcuterie et de pâtes à tarte/pizza ont réalisé un chiffre d'affaires de 667 millions d'euros en 2018. La future joint venture a été valorisées à 690 millions d'euros, précise Nestlé dans un communiqué. La clôture de la transaction devrait intervenir au premier semestre 2020.

Nestlé «conservera et continuera à développer les gammes végétariennes Herta existantes, conformément à sa stratégie de renforcement de ses offres à base végétale», précise le groupe suisse.

Un des leaders de l'agro-alimentaire

La coentreprise sera basée en Espagne. Les activités continueront d'être gérées par les entités locales d'Herta en France, en Allemagne, en Belgique (incluant le Luxembourg) et au Royaume-Uni (incluant l'Irlande). La transaction devrait «garantir la continuité des sites de production et des structures existantes de l'entreprise, y compris ses employés», assure Nestlé.

Casa Terradellas, un des leaders de l'agro-alimentaire commercialise notamment pizzas, pâtes réfrigérées, sandwiches ou pâté. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 936 millions d'euros en 2018. (ats/nxp)

Créé: 20.12.2019, 01h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.