Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 16:02

Canton de Zurich Accident chimique à l'usine Lindt & Sprüngli

La fabrique de chocolat à Kilchberg a été le théâtre d'un accident chimique. Mais il n'y a aucun danger pour la population.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un incident chimique s'est produit jeudi chez Lindt & Sprüngli à Kilchberg (ZH). Quatre cents litres de détergent concentré ont fui dans la fabrique de chocolat. Une grosse opération des services d'intervention a été nécessaire.

Un conteneur dans lequel le liquide était stocké s'est cassé lors de sa livraison, a confirmé à Keystone-ATS une porte-parole de la police cantonale sur la base d'informations de 20 Minuten. Le conducteur du camion assurant la livraison a subi des blessures en manipulant le conteneur et a dû conduit à l'hôpital. L'incident n'a pas mis la population en danger.

L'environnement a également été préservé. Une grande partie du liquide a été recueillie par le réseau d'égouts internes et autonomes de l'entreprise. Les pompiers ont aspiré le reste du liquide. La cause exacte de l'incident n'est pas encore connue. Elle fait l'objet d'une enquête de la police cantonale de Zurich. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2019, 13h31

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.