Mardi 7 juillet 2020 | Dernière mise à jour 13:22

Alimentation Danone confiant malgré un environnement volatil

Le géant laitier reste confiant pour l'exercice en cours tout en présentant un bénéfice net de près de 20% pour 2014.

Danone se félicite d'avoir «effacé la chute» de ses ventes de produits pour bébé en Chine, après une fausse alerte au botulisme de son fournisseur néo-zélandais Fonterra en 2013.

Danone se félicite d'avoir «effacé la chute» de ses ventes de produits pour bébé en Chine, après une fausse alerte au botulisme de son fournisseur néo-zélandais Fonterra en 2013.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après une année 2014 en ligne avec ses objectifs, Danone aborde l'exercice en cours avec confiance malgré un environnement volatil «comme jamais» notamment en Russie, son premier marché.

Le géant laitier français publiait ce vendredi 20 février ses résultats 2014. Il en ressort un bénéfice net (part du groupe) qui chute de plus de 20% à 1,119 milliard d'euros (1,21 milliard de francs) et des ventes en léger repli de 0,7% à 21,144 milliards.

Si l'activité est conforme aux attentes, le résultat est très inférieur au consensus des spécialistes de la valeur compilé par FactSet qui tablait sur un bénéfice net stable à 1,451 milliard.

Le groupe plaide toutefois qu'il a réussi à tenir ses objectifs avec un chiffre d'affaires qui progresse de 4,7% en données comparables et une marge opérationnelle courante de 12,59%, en repli limité de 0,12 point.

Environnement volatil

«On a atteint nos objectifs (...) dans un environnement difficile et volatil comme jamais», a commenté à une poignée de journalistes Pierre-André Térisse, le directeur financier citant pêle-mêle les situations «dégradées» en Russie ou en Argentine assorties à une baisse des devises, la «très forte hausse du prix du lait» ou la «déflation en Europe».

Et pour lui, l'an dernier, le groupe propriétaire des eaux Evian ou du lait pour bébé Gallia, a gagné un certain nombre de «combats» qui «posent des bases très solides pour 2015».

D'abord en Europe où «la marge de produits laitiers frais est en croissance au deuxième semestre», après des années de consommation morose sur le Vieux Continent. Résultat dû en parti au plan social et d'économies mené depuis 2013 qui a conduit à la suppression de 900 postes en Europe.

Autre motif de satisfaction: «la Russie résiste remarquablement» malgré la «très forte inflation du prix du lait au premier semestre qui a pesé sur les volumes», a détaillé le directeur financier. La Russie, premier pays du groupe en termes de chiffre d'affaires, reste en «croissance en 2014», a ajouté Pierre-André Térisse sans donner plus de détail.

Baisse du prix du lait

Enfin, Danone se félicite d'avoir «effacé la chute» de ses ventes de produits pour bébé en Chine, après une fausse alerte au botulisme de son fournisseur néo-zélandais Fonterra durant l'été 2013.

Dans ces conditions, le groupe table à nouveau sur une croissance interne de son chiffre d'affaires de 4 à 5% en 2015, et sur une marge opérationnelle courante en «légère progression».

Et il anticipe «une baisse des prix» du lait en Europe et aux Etats-Unis au premier semestre, «avant un probable rebond dans la seconde partie de l'année» alors que les quotas de production en Europe doivent sauter début avril.

«On a un niveau de confiance important», a assuré le directeur financier. «Signe de cette confiance» Danone versera au titre de 2014, un dividende de 1,50 euro par action, en hausse de 3,5% par rapport à celui de 2013. (ats/nxp)

Créé: 20.02.2015, 10h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.