Dimanche 17 février 2019 | Dernière mise à jour 23:00

Suisse Les factures non réglées ont fait perdre 8,3 milliards aux sociétés

Les entreprises suisses ont perdu 8,3 milliards de francs en factures impayées l'an passé, soit 500 millions francs de plus qu'en 2012.

Toujours plus de factures impayées.

Toujours plus de factures impayées. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les entreprises suisses ont ainsi dû amortir 1,9% de leurs créances, au lieu de 1,8% un an plus tôt.

Conséquence, 41% d'entre elles, contre 36% un an plus tôt, observent des problèmes de liquidités consécutifs à des paiements tardifs, selon l'indice européen des paiements (EPI) 2014 publié lundi par la société de recouvrement Intrum Justitia.

Ces créances impayées ne sont pas sans conséquence sur l'emploi. En raison de ce problème, 15% des firmes ne recrutent pas et 10% licencient du personnel. Au niveau européen, pour le même motif, elles sont 40% à ne pas embaucher de collaborateurs supplémentaires et un quart à se délester de salariés.

Sur le Vieux-Continent toujours, les créances passées par pertes et profits se sont montées à pas moins de 360 milliards d'euros (439 milliards de francs) l'an dernier. Le total des factures impayées a ainsi grimpé de 3,0 à 3,1%. 55% des entreprises disent pâtir de factures payées tardivement, voire restées impayées. Il s'agit du pourcentage le plus élevé de l'histoire de l'EPI, d'après le communiqué.

Interrogées également sur la conjoncture, 72% des sociétés en Europe et même 76% en Suisse disent ne pas avoir ressenti d'effets positifs ni une reprise, ressort-il encore de l'enquête à laquelle 10'000 entreprises au total ont pris part de janvier à mars derniers. (ats/nxp)

Créé: 12.05.2014, 11h24

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.