Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 23:11

Santé Galenica veut renforcer sa division pharma

Le groupe bernois qui vient de réaliser un excellent bénéfice 2014, souhaite investir dans sa division pharmaceutique Vifor Pharma.

Le bénéfice net de Galenica a grimpé de 10,4% l'an dernier.

Le bénéfice net de Galenica a grimpé de 10,4% l'an dernier. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Galenica a vu son résultat progresser pour la 19e fois consécutive l'an dernier.

Le bénéfice net s'est monté à 284,5 millions de francs après déductions minoritaires, soit une hausse de 10,4%. Le groupe bernois actif dans la santé souhaite investir dans Vifor Pharma, sa division pharmaceutique.

«Nous attendons que Vifor Pharma soit prête pour devenir une entreprise indépendante, ce qui va sûrement prendre quatre ans. Mais si nous trouvons la «perle» demain, Vifor Pharma sera dès lors cotée en Bourse», a déclaré Etienne Jornod, président du conseil d'administration de Galenica, mardi devant la presse à Berne.

Par «perle», le Neuchâtelois évoque la solution idéale pour renforcer sa division pharmaceutique et la préparer à devenir une entreprise indépendante cotée, tout comme Galenica Santé, l'autre pan d'activités du groupe, «d'ici deux à quatre ans», selon l'objectif prévu.

Vifor Pharma pourra s'agrandir au moyen d'acquisitions, de partenariats, d'une croissance interne ou d'une fusion avec un «acteur complémentaire qui propose des produits patentés», a estimé Etienne Jornod. «Tout est possible, nous sommes ouverts à diverses propositions», a-t-il ajouté.

Galenica dispose d'une capacité d'investissement propre de plus d'un milliard de francs, a précisé Jörg Kneubühler, directeur général (CEO). Malgré ces facilités de financement et des offres régulières, Etienne Jornod a insisté sur la nécessité de ne pas se précipiter.

Vifor Pharma n'est pas encore mûre

Pour rappel, la firme s'est scindée en deux entités distinctes, dirigées par deux CEO différents, en août dernier. Tandis que Vifor Pharma s'occupe du développement et de la production de médicaments, Galenica Santé gère la distribution des produits ainsi que 254 points de vente en Suisse (Amavita, Sun Store).

Cette dernière est jugée «assez solide pour se développer seule» et sert à «contrebalancer les risques» pris avec Vifor Pharma, qui, elle, n'est «pas encore prête à devenir autonome», selon les dirigeants.

La division spécialisée dans le traitement des carences en fer a subi un recul du résultat d'exploitation (EBIT) de 1,6% à 265 millions de francs en 2014, pour une augmentation du chiffre d'affaires net de 6,6% à 706,2 millions. Le produit Ferinject y a contribué à hauteur de près de 265 millions, ce qui représente une hausse des ventes de 42% sur un an.

Galenica Santé a, quant à elle, réalisé un chiffre d'affaires légèrement supérieur de 0,6% à 2,78 milliards de francs. Jörg Kneubühler a expliqué cette timide hausse par «une saison grippale peu forte» et «une baisse des prix des médicaments». L'EBIT a pour sa part augmenté de 3,6% à 102,9 millions.

Perspectives 2015

L'objectif de groupe pour l'année en cours est d'atteindre un bénéfice semblable à celui de l'an passé. Le renchérissement du franc ne devrait pas impacter négativement le bénéfice de plus de 10% si les taux de change de février se maintiennent.

Le directeur général a évoqué les «effets positifs du dollar», actuellement fort, les Etats-Unis représentant le marché le plus important pour Ferinject.

Les activités «Consumer Healthcare» (médicaments sans ordonnance) de Vifor Pharma, qui concernent principalement le marché suisse, vont être transférées à Galenica Santé d'ici à la moitié de l'année.

La division pharmaceutique va, quant à elle, continuer à développer ses traitements contre les carences en fer sur le marché international. Elle va parallèlement poursuivre le lancement de Velphoro, destiné aux personnes atteintes d'insuffisance rénale et homologué dans l'Union européenne en août, aux Etats-Unis et sur le Vieux-Continent.

Chiffre d'affaires en hausse

Galenica a réalisé un chiffre d'affaires net total de 3,41 milliards de francs l'année passée, soit une hausse de 1,7%. Le résultat d'exploitation a légèrement progressé de 0,7% pour un montant de 370,2 millions de francs.

Lors de l'assemblée générale du 7 mai prochain, le conseil d'administration proposera aux actionnaires un dividende de 15 francs ( 7,1%) par action nominative. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2015, 16h31

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.