Mercredi 16 janvier 2019 | Dernière mise à jour 15:03

Hygiène corporelle Kimberly-Clark va supprimer plus de 1000 emplois

Propriétaire notamment des marques Colgate, Kleenex et Huggies, le groupe américain Kimberly-Clark va supprimer 1100 à 1200 emplois d'ici à fin 2016.

Image: ARCHIVES/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe américain de produits de grande consommation Kimberly-Clark entend économiser annuellement 120 à 140 millions de dollars (113,4 à 132,3 millions de francs) avant impôts à l'horizon 2017.

Ce plan de restructuration est notamment destiné à compenser les coûts liés à la séparation de la branche médicale de Kimberly-Clark, qui deviendra indépendante à la fin du mois.

«Le programme de restructuration que nous entreprenons va rendre notre organisation plus efficace, nous permettre de compenser l'impact des coûts de la séparation et nous donner davantage de flexibilité pour investir dans la croissance future», commente le patron du groupe, Thomas Falk, cité dans un communiqué publié mardi.

Les premières économies résultant du plan devraient commencer à se ressentir seulement à partir de l'année prochaine. Le coût total pour le groupe est chiffré à 130 à 160 millions après impôts, dont 85 à 105 millions qui seront comptabilisés sous forme d'une charge de restructuration dès le quatrième trimestre de cette année.

Kimberly-Clark avait déjà annoncé il y a deux ans 1300 à 1500 suppressions d'emplois en Europe, où il avait décidé de se désengager d'une grande partie de ses activités dans les couches-culottes, ainsi que d'autres activités à faibles marges ou taux de croissance, notamment dans les mouchoirs en papier. (ats/nxp)

Créé: 21.10.2014, 16h44

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.