Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 15:43

Tourisme Le bénéfice du voyagiste TUI s'effondre

Le clouage au sol des Boeing Max 737 a plombé le résultat du géant du tourisme TUI qui a perdu 85%.

Mauvais troisième trimestre pour le groupe TUI.

Mauvais troisième trimestre pour le groupe TUI. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant du tourisme TUI a fait état mardi d'un bénéfice net en forte baisse entre avril et juin, impacté par le clouage au sol de sa flotte de Boeing Max 737 et des réservations pour l'été en retrait.

Pour le troisième trimestre son exercice décalé 2018/19, le géant mondial du tourisme a dégagé un bénéfice net part du groupe de 21,7 millions d'euros (23,6 millions de francs), en baisse de 85% sur un an.

Le groupe basé à Hanovre et coté à la Bourse de Londres a réalisé un chiffre d'affaires de 4,75 milliards d'euros sur la période, en hausse de 4% sur un an, soutenu par les croisières et les excursions et services (transferts, visites, guides) proposées sur ses destinations, un segment où il grossit à coup d'acquisitions.

Moins de réservations à cause de la canicule

Il s'est néanmoins dit affecté par «une contraction des réservations en raison des effets persistants de la canicule de l'été 2018 et des incertitudes liées au Brexit», selon un communiqué.

Du fait de l'interdiction de voler du Boeing 737 Max, TUI a dû organiser des machines de remplacement, ce qui lui a coûté 144 millions d'euros sur le trimestre écoulé. Il en a résulté un tassement du bénéfice opérationnel ajusté de 46% sur un an, à 100,9 millions.

TUI compte 15 machines de cette série dans sa flotte d'un total et devait l'élargir de 8 appareils au cours de l'été, rappelle DPA.

Le groupe dirigé par Fritz Joussen a par ailleurs confirmé s'attendre à un recul de 26% du bénéfice opérationnel ajusté pour l'exercice, par rapport à 1,2 milliard d'euros dégagés l'an dernier. (ats/nxp)

Créé: 13.08.2019, 10h19

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.