Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 00:12

Carnet noir Le cofondateur d'Actelion est décédé

Thomas Widmann, âgé de 71 ans, est décédé d'une maladie. Il avait fondé le laboratoire pharmaceutique en 1997 avec quatre cadres de Roche.

Siège d'Actélion à Bâle.

Siège d'Actélion à Bâle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le cofondateur et premier directeur général du laboratoire rhénan Actelion n'est plus. Thomas Widmann est décédé la semaine dernière des suites d'une courte maladie, selon un avis de décès publié par sa famille dans la Neue Zürcher Zeitung. Le cardiologue avait 71 ans.

La société pharmaceutique a été fondée en 1997 par M. Widmann et quatre autres ex-cadres de Roche spécialisés dans le domaine cardiovasculaire. Le directeur général s'occupait du développement des affaires. La recherche était chapeautée par Walter Fischli, ainsi que les époux Martine et Jean-Paul Clozel.

Actelion s'est spécialisé dans les traitements contre les maladies rares. Thomas Widmann a accéléré le développement du laboratoire à l'étranger et rapidement permis à la jeune pousse bâloise d'être cotée à la Bourse suisse, rappelle la société, dans un avis distinct.

Côté en 2000

Jusqu'en 2003, il a également occupé la vice-présidence du conseil d'administration. Thomas Widmann a également enseigné la médecine à l'Université de Californie, à San Diego.

Doté de 18 millions de francs à son lancement, le laboratoire rhénan a fait son entrée en Bourse en 2000. Il y a deux ans, le géant américain Johnson&Johnson rachetait Actelion et ses 2600 employés pour 30 milliards de dollars.

Dans le sillage de cette opération, l'unité recherche et développement a été détachée puis transformée en société indépendante, Idorsia, sous la houlette de Jean-Paul Clozel. Celle-ci est également cotée à la Bourse suisse. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2019, 08h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.