Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:21

Médias suisses Le groupe NZZ a plongé dans le rouge en 2014

Le groupe de médias zurichois NZZ, éditeur de la prestigieuse «Neue Zürcher Zeitung», a plongé dans le rouge l'année dernière. Il boucle l'exercice sur une perte de 39,6 millions de francs.

Image: ARCHIVES/Reuters

Eric Gujer, nouveau rédacteur en chef

La «NZZ» tient son nouveau rédacteur en chef. Il s'agit d'Eric Gujer, l'actuel chef de la rubrique étrangère du journal alémanique de référence. Agé de 52 ans, il prend la tête du quotidien zurichois avec effet immédiat. Il succède à Markus Spillmann qui a démissionné en décembre après plus de 8 ans de fonction.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe de médias zurichois NZZ a bouclé l'exercice 2014 sur une perte de 39,6 millions de francs.

En 2013, le groupe avait encore réalisé un bénéfice de 24,9 millions de francs. Il explique sa perte de l'an passé notamment par la fermeture de son imprimerie de Schlieren (ZH), avec les corrections de valeur et provisions qui y sont liées, selon un communiqué publié ce vendredi 13 mars.

Le chiffre d'affaires s'est pour sa part légèrement replié, passant de 482,4 millions de francs en 2013 à 471,1 millions. Le groupe de médias indique par ailleurs qu'il poursuivra ses objectifs stratégiques et restera centré sur son métier de base.

Les investissements nécessaires pèseront sur les résultats 2015, mais devraient commencer à porter des fruits au cours des années suivantes. (ats/nxp)

Créé: 13.03.2015, 09h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.