Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 22:21

Commerce de détail Marks & Spencer ralenti par l'habillement

L'enseigne britannique Marks and Spencer s'attend à ce que son activité de vêtements pèse encore sur ses comptes après un mauvais premier semestre.

La branche alimentaire du groupe Mark and Spencer fait mieux que l'habillement.

La branche alimentaire du groupe Mark and Spencer fait mieux que l'habillement. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe, l'un des plus anciens distributeurs au Royaume-Uni, a publié mercredi dans un communiqué des résultats contrastés pour les six premiers mois de son exercice décalé, au moment où il mène une restructuration avec une centaine de magasins qui fermeront d'ici à 2022 afin de réagir à un environnement déprimé pour le commerce.

Entre avril et septembre, son bénéfice net a certes été doublé à 112,8 millions de livres (environ 144 millions de francs), mais ce bond s'explique principalement par des charges élevées enregistrées un an plus tôt en raison de son programme de transformation.

En revanche, son chiffre d'affaires a reculé de 2% à 4,86 milliards de livres, encore plombé par la division de vêtements et d'équipements domestiques dont les ventes ont chuté de 7,8%.

Etre plus en phase avec la clientèle familiale

Ces activités sont le talon d'Achille de Mark and Spencer, qui peine à se faire une place dans l'habillement face aux autres grandes marques comme H&M, Gap ou Zara.

Le groupe a enchaîné les déconvenues dans cette branche avec le départ précipité cet été de sa responsable Jill McDonald, contraignant le directeur général de M&S Steve Rowe à prendre lui-même les rênes de la division.

«Dans l'habillement et les équipements pour la maison, nous rattrapons le temps perdu. Nous n'en sommes qu'au début mais nous savons très bien quels problèmes nous devons régler», observe Steve Rowe. Parmi les mesures prises, M&S tente d'améliorer la disponibilité de ces produits et d'être plus en phase avec sa clientèle familiale.

Le groupe observe d'ailleurs du mieux dans cette branche pour le mois d'octobre même s'il prévoit une marge brute en baisse et plus faible que prévu jusqu'à présent sur l'ensemble de l'exercice.

L'autre grande branche, l'alimentaire, a quant à elle vu ses ventes progresser de 1,2% sur le semestre, après des baisses de prix sur de nombreux produits lors de l'année écoulée.

«Beaucoup de chemin à faire»

Lors du semestre, le groupe a en outre bouclé l'acquisition de 50% des parts de l'activité de vente en ligne au Royaume-Uni du distributeur Ocado, ce qui doit lui permettre de passer à la vitesse supérieure dans la vente sur internet.

Le marché appréciait de son côté la publication et le titre, qui a été éjecté de l'indice vedette FTSE-100 en septembre, bondissait de 6,64% à 194,45 pence vers 08h20 à la Bourse de Londres.

Les résultats «sont un peu au-dessus des attentes et les ventes en octobre sont meilleures» mais le groupe «a encore beaucoup de chemin à faire», résume Neil Wilson, analyste chez Markets.com. (ats/nxp)

Créé: 06.11.2019, 10h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.