Lundi 16 décembre 2019 | Dernière mise à jour 01:35

Machines-outils Mikron a vu sa rentabilité diminuer en 2014

Le fabricant biennois a enregistré en 2014 un bénéfice net en recul de 8,3%.

A fin 2014, Mikron employait 1162 personnes.

A fin 2014, Mikron employait 1162 personnes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Confronté à un environnement difficile, Mikron n'a pas réalisé ses objectifs de rentabilité l'an dernier.

Le bénéfice opérationnel (EBIT) du fabricant biennois de machines-outils s'est replié de 11,5% par rapport à 2013, à 4,6 millions de francs. Son bénéfice net a diminué de 8,3% à 2,2 millions de francs.

Les deux secteurs d'activité du groupe ont connu des fortunes diverses au terme de l'exercice. La division automation a nettement amélioré son bénéfice opérationnel à 2,7 millions de francs, contre une perte de 4,6 millions de francs une année auparavant, a indiqué Mikron ce lundi 9 mars.

La demande en biens de consommation aux Etats-Unis a particulièrement dopé les ventes de ce secteur. En revanche, l'Europe a connu un deuxième semestre plus faible. Les ventes dans l'automation se sont montées à 127 millions de francs ( 8,6%).

Entrées de commandes fluctuantes

Le segment d'activité Machining (notamment les solutions d'usinage pour la fabrication de composants métalliques) a en revanche plongé dans les chiffres rouges, affichant une perte opérationnelle de 0,6 million de francs contre un bénéfice de 6,2 millions un an plus tôt.

Le groupe met en cause les fluctuations importantes des entrées de commandes, qui ont globalement atteint un niveau peu satisfaisant, et les problèmes de charge de travail qui en ont découlé. Les ventes des activités Machining ont atteint 124 millions (-1,1%).

Mikron a en revanche légèrement amélioré ses revenus. Déjà annoncé en janvier, le chiffre d'affaires a augmenté de 3% sur un an à 249,1 millions de francs. Les entrées de commandes ont toutefois diminué de 1%, à 244,8 millions de francs.

En raison du bénéfice inférieur aux attentes et des nouveaux défis soulevés par la décision de la Banque nationale suisse de supprimer le cours plancher par rapport à l'euro, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale la distribution d'un dividende de 0,05 franc par action contre 0,10 franc l'année passée.

Exercice en cours stable

Pour l'exercice en cours, Mikron s'attend à un chiffre d'affaires et à un EBIT stables, malgré l'environnement économique difficile. Le groupe indique en outre avoir déjà pris des mesures de protection des ventes et de réduction des coûts en réponse à la décision de la Banque nationale suisse d'abolir le taux plancher. D«autres mesures devraient suivre, selon le communiqué.

A fin 2014, Mikron employait 1162 personnes ( 4,8%). Les deux divisions du groupe ont leur site principal à Boudry (NE) et Agno (TI), ainsi que des usines de production en Allemagne, à Singapour, en Chine et aux Etats-Unis.

Mikron opère pour les industries automobile, pharmaceutique et horlogère ainsi que pour celles des équipements médicaux, des biens de consommation et des instruments d'écriture. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2015, 11h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.