Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 21:13

Assurances La Mobilière a boosté son bénéfice l'an dernier

La Mobilière a vu son bénéfice bondir de 55% en 2014. La vente de la part que détenait l'assureur coopératif bernois dans Nationale Suisse y a contribué.

Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Mobilière a vu son bénéfice bondir de 55% en 2014, boosté par la vente de la part que détenait l'assureur coopératif bernois dans Nationale Suisse. Il est ressorti à 596,4 millions de francs, a-t-il annoncé ce mercredi 1er avril.

L'apport lié à cette vente, qui a permis à l'assureur Helvetia d'acquérir Nationale Suisse, est chiffré à 161,4 millions de francs. Mais même sans cet effet extraordinaire, le résultat de La Mobilière est supérieur à celui de 2013.

Le volume de primes s'est pour sa part accru de 1,3% d'une année à l'autre, à 3,474 milliards de francs. Cette progression a été tirée par l'assurance dommages (secteur non-vie), dont les primes brutes ont augmenté de 3,7% à 2,665 milliards, alors que dans l'assurance vie, elles affichent un recul de 5,7%.

Comme de coutume, La Mobilière fait profiter à ses assurés de ses résultats. Cette année, une somme de 144 millions de francs a été affectée à MobiCasa, la division de l'assurance ménage et immobilière, avec un rabais sur les factures de 20% et durant un an à partir du milieu de l'année. (ats/nxp)

Créé: 01.04.2015, 11h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.