Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 07:42

Tech Les recettes publicitaires portent Google

Alphabet, maison mère de Google, affiche au premier trimestre un bénéfice net en forte hausse, grâce à la pub.

Image prétexte

Image prétexte Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alphabet, maison mère de Google, a publié lundi des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Le groupe enregistre un bond de 74% de son bénéfice net à 9,4 milliards de dollars, toujours portés par les recettes publicitaires.

Les profits ont atteint 9,4 milliards de dollars (9,2 milliards de francs) sur le trimestre, soit 13,33 dollars par action (la référence en Amérique du Nord) contre 6,56 milliards de dollars (entre 9,28 dollar et 9,35 par action) attendu par les analystes. Le chiffre d'affaires est lui en hausse de 26% à 31,1 milliards de dollars, un peu au-dessus des attentes des analystes (30,36 milliards).

Ces chiffres sont aussi portés par un changement comptable dans les résultats d'Alphabet. La firme doit désormais faire ressortir dans ses comptes la valeur de certains investissements dans d'autres entreprises, comme la compagnie de réservation de voitures avec chauffeur Uber.

Ainsi, cette nouvelle comptabilité a dopé le bénéfice net de 2,4 milliards de dollars et le bénéfice par action de 3,40 dollars au bénéfice par action. Si on retire cet élément exceptionnel, le bénéfice par action ne ressort plus qu'à 9,93 dollars, mais reste toujours nettement au-dessus des attentes moyennes des analystes (9,35 dollars).

Les TAC

«Nous avons clairement une série d'opportunités enthousiasmantes devant nous et notre solide croissance nous permet d'investir dans celles-ci avec confiance», a tenu à souligner la directrice financière, Ruth Porat, citée dans un communiqué. Les recettes publicitaires de Google ont représenté à elles seules 26,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Toutefois les coûts d'acquisition de ces recettes (Traffic acquisition costs, TAC), élément très scruté par les marchés, ont encore nettement augmenté, pour atteindre 6,3 milliards (contre 4,6 milliards à la même période de l'an dernier), représentant désormais 24% des recettes publicitaires de Google, contre 22% au premier trimestre 2017.

Ces TAC sont les sommes reversées par Google à des tiers pour s'assurer par exemple qu'il est le moteur de recherche par défaut des appareils ou systèmes d'exploitation. Le bénéfice opérationnel de Google ressort à 8,37 milliards de dollars, en hausse de 13,5% par rapport à l'an dernier. (ats/nxp)

Créé: 24.04.2018, 00h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.