Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:34

Suisse - UE Équivalence boursière: Berne dispose d'un plan B

La Confédération dit avoir une solution au cas où l'UE ne reconduirait pas l'équivalence boursière, à la fin du mois de juin.

SIX déclare avoir tissé des liens directs avec tous ses clients afin de ne pas perturber les transactions.

SIX déclare avoir tissé des liens directs avec tous ses clients afin de ne pas perturber les transactions. Image: Archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Département fédéral des finances (DFF) rappelle lundi être prêt à activer sa riposte en cas de non-reconduction par l'Union européenne de l'équivalence boursière, temporairement accordée jusqu'à la fin du mois de juin. En l'absence d'accord, les places européennes admettant le négoce de titres suisses devront dès la mois de juillet obtenir une reconnaissance.

Le communiqué de l'administration fédérale souligne que l'activation de cette mesure n'a d'autre but que de protéger le fonctionnement de l'infrastructure boursière helvétique. Les plateformes européennes auraient subséquemment interdiction de proposer ou d'autoriser le négoce de certaines actions de sociétés suisses.

La mesure avait déjà été adoptée en novembre 2018 par le Conseil fédéral.

L'opérateur de la place zurichoise se dit de son côté prêt à l'activation de l'ordonnance arrêtée par le gouvernement et souligne que la balle est toujours dans le camp de la Commission européenne, aucune décision n'ayant encore été prise. SIX ajoute avoir d'ores et déjà tissé des liens directs avec tous ses clients afin de ne pas perturber les transactions.

Un processus accéléré a été déployé pour attirer de nouveaux participants, poursuit le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 24.06.2019, 16h49

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.