Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Suisse Faillites d'entreprises en hausse en septembre

Une progression de 3% par rapport à 2017 a été enregistrée pour le nombre de faillites d'entreprises au mois de septembre.

Le nombre de faillites d'entreprises diverge selon les cantons.

Le nombre de faillites d'entreprises diverge selon les cantons.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les faillites d'entreprises ont progressé en Suisse en septembre. Au total, 449 procédures d'insolvabilité ont été ouvertes, soit une hausse de 3% sur un an, indique le cabinet d'informations économiques Bisnode D&B lundi.

Depuis le début de l'année, la tendance est à la hausse, avec 3580 faillites entre janvier et septembre, correspondant à un bond de 3%.

Toutefois, la situation diverge selon les cantons. Ainsi, le nombre de procédures d'insolvabilité ouvertes dans la région de Zurich est en repli de 2% depuis le début de l'année tandis qu'il recule de 1% au Tessin et en Suisse romande sur la même période.

Dans les autres grandes régions, le nombre de faillites a progressé, en particulier dans l'Est de la Suisse ( 9%) et le Nord-Ouest ( 8%), selon le communiqué.

En parallèle, de nouvelles inscriptions au registre du commerce ont eu lieu, avec le chiffre de 3080 en septembre, ce qui correspond à un repli de 7% sur un an. Avec 31'970 nouvelles inscriptions entre janvier et septembre, la tendance est toutefois stable par rapport à l'année précédente. (ats/nxp)

Créé: 15.10.2018, 08h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.