Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Etats-Unis Une filiale d'UBS poursuivie pour «fausses déclarations»

Le régulateur américain des caisses d'épargne (NCUA) a assigné jeudi en justice une filiale de la banque suisse UBS.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il l'accuse de «fausses déclarations» lors de la vente de 1,1 milliard de dollars de titres adossés à des prêts immobiliers.

UBS Securities avait cédé ces produits à US Central Federal Credit Union et Western Corporate Federal Credit Union, deux caisses d'épargne qui ont par la suite fait faillite, a précisé l'Administration nationale des caisses d'épargne dans un communiqué.

Selon la NCUA, qui a déposé sa plainte devant un tribunal du Kansas, UBS Securities a fait «de nombreuse fausses déclarations et omissions de faits matériels dans la documentation de présentation des actions vendues» aux deux organismes. Elle leur a fait «croire que le risque de pertes était minimal alors qu'en fait il était important».

«La solidité de notre système financier dans son ensemble repose sur la confiance et la responsabilité», a déclaré la présidente du conseil d'administration de la NCUA, Debbie Matz, citée dans le communiqué. «UBS Securities a enfreint cette confiance, contribuant à la faillite de deux caisses d'épargne et à la crise de l'industrie des caisses d'épargne», a-t-elle ajouté.

Le régulateur a lancé des poursuites similaires contre JP Morgan, RBS, Goldman Sachs et Wachovia, un établissement racheté en 2008 par Wells Fargo. L'organisme a par ailleurs déjà soldé des poursuites pour plus de 170 millions de dollars avec Citigroup, Deutsche Bank Securities, et HSBC. (ats/nxp)

Créé: 07.09.2012, 06h28

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.