Samedi 21 avril 2018 | Dernière mise à jour 22:54

NATEL Fin d’année difficile pour Apple

À cause d’un iPhone X qui ne se vendrait pas aussi bien que prévu et d’un scandale après avoir admis ralentir ses anciens modèles, la marque souffre en Bourse ces derniers jours.

Selon les spécialistes, l’iPhone X souffre de quelques faiblesses malgré son prix très élevé.

Selon les spécialistes, l’iPhone X souffre de quelques faiblesses malgré son prix très élevé. Image: Getty

–40% de ventes

D’après l’Economic Daily, Apple a diminué ses prévisions pour le premier trimestre 2018 de 40%. Au lieu de tabler sur 50 millions d’unités, la marque à la pomme imagine désormais en écouler 30 millions et a réduit sa production en ce sens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«La forte promotion de l’iPhone X n’a pas suffi à booster ses ventes», soulignent les chercheurs du cabinet économique JL Waren Capital dans leur dernier rapport. Confirmant les chiffres avancés par d’autres spécialistes, ils pointent des premiers résultats loin des objectifs d’Apple. «La faible demande s’explique par le prix élevé (ndlr: à partir de 1199 fr. sans abonnement) et le manque d’innovations intéressantes de l’iPhone X.»

Apple s’essouffle

D’ailleurs, durant la période des Fêtes, le dernier-né d’Apple a représenté moins de 15% des ventes de smartphones de la marque, surclassé dans ce domaine tant par l’iPhone 6 que par l’iPhone 7, selon la société d’analyse Flurry. Conséquence de tout cela, d’après le quotidien taïwanais Economic Daily, l’entreprise américaine aurait donc réduit ses objectifs de production pour le premier trimestre 2018, passant de 50 à 30 millions d’unités.

Une situation qui n’étonne pas Xavier Studer, auteur du blog high-tech éponyme. «La concurrence est très rude, aujourd’hui il y a beaucoup de produits intéressants sur le marché. Depuis quelques années, les ventes de smartphones d’Apple se tassent et ils sont en train de perdre le leadership», analyse-t-il. S’il invite à la patience avant de porter un jugement définitif sur l’iPhone X, le spécialiste reconnaît que la marque commence à s’essouffler. «C’est un magnifique appareil mais il a quelques faiblesses et certaines des innovations sont un peu du réchauffé.» À ses yeux, l’entreprise américaine ne propose plus une véritable rupture par rapport à ses concurrents. «Avec un prix aussi stratosphérique, on s’attend à quelque chose de magique. Il y a toujours des innovations, mais elles sont moins visibles que par le passé.»

En Suisse, si les différentes enseignes contactées refusent de communiquer les chiffres précis de leurs ventes, elles assurent toutes que les résultats sont conformes aux prévisions. «Compte tenu du fait que c’était une année particulière avec la sortie de deux modèles différents, les ventes correspondent aux attentes», explique Benjamin Petrzilka, porte-parole chez Salt. Sa consœur de Migros et de sa filiale M-Electronics observe, quant à elle, que l’iPhone 8 se vend mieux que le X. «Ils ont pris des risques avec une fragmentation du marché. Le consommateur peine peut-être à s’y retrouver», analyse Xavier Studer.

«Quelques nuages noirs»

Pour ne rien arranger, la marque vient également de reconnaître avoir volontairement ralenti ses anciens téléphones lors de mises à jour. L’association française Halte à l’obsolescence programmée, y voyant une manière de forcer les clients à racheter un nouveau smartphone, a porté plainte contre l’entreprise. Conséquence de cette accumulation, le cours en Bourse d’Apple a perdu près de 3% en quatre jours. «Ils n’ont pas le droit à l’erreur parce qu’ils sont constamment sous les projecteurs, mais il y a quelques nuages noirs qui pointent leur nez», estime Xavier Studer. À ses yeux, il est donc capital que la direction actuelle se recentre sur les points forts de la marque. «Ils ont de petits dysfonctionnements qu’ils ne connaissaient pas par le passé et qui, à mon avis, n’existeraient pas si Steve Jobs était encore aux manettes.» (Le Matin)

Créé: 30.12.2017, 09h19


Sondage

Remplacer nos politiciens par des citoyens tirés au sort. Une bonne idée, selon vous?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.