Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:41

Slovénie La fin des voitures à essence d'ici 2030

La Slovénie a décidé de bannir les voitures à essence ou au gazole d'ici 2030.

L'usine Renault en Slovénie.

L'usine Renault en Slovénie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Slovénie interdira les véhicules roulant à l'essence et au gazole à partir de 2030, a annoncé le gouvernement jeudi. Leur immatriculation ne sera alors possible que s'ils ont des émissions de CO2 inférieures à 50 grammes par kilomètre.

A l'heure actuelle, seuls les voitures électriques et les véhicules hybrides rechargeables remplissent ce critère.

A partir de 2025, le seuil sera de 100 g/km, ce qui devrait permettre à la Slovénie de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 9% durant la décennie 2020-2030. A l'horizon 2030, le pays vise un parc automobile à 17% composé de véhicules électriques ou hybrides rechargeables, contre à peine 0,1% aujourd'hui.

La décision du gouvernement slovène fait suite à des annonces similaires en France et en Grande-Bretagne, mais à l'horizon 2040, et à celle annoncée jeudi par la mairie de Paris de la fin des moteurs à essence d'ici 2030. (ats/nxp)

Créé: 13.10.2017, 01h08

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.