Jeudi 27 février 2020 | Dernière mise à jour 05:55

Justice La Finma sanctionne un ex-grand patron de banque suisse

Un ancien directeur général d'un établissement bancaire suisse non nominativement désigné se voit confisquer 730'000 francs pour les avoir acquis grâce à ses connaissances d'initié.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) indique ce vendredi avoir confisqué à un ancien directeur général d'une banque suisse non spécifiée environ 730'000 francs, correspondant au montant de gains indûment acquis. L'ex-patron a, au passage, écopé d'une interdiction de pratiquer de quatre ans ainsi que d'une interdiction de négocier des valeurs mobilières de six ans.

Le gendarme helvétique des marchés financiers a constaté au cours de sa procédure désormais conclue l'exploitation par le banquier d'informations d'initiés obtenues dans le cadre de son activité pour la banque et le transfert d'informations privilégiées à des tiers.

L'indélicat a aussi enfreint pendant plusieurs années des directives internes de sa banque comme celles de l'Association suisse des banquiers, reconnues par la FINMA comme des standards minimaux. (ats/nxp)

Créé: 24.01.2020, 10h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.