Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 07:51

Bourse Une fintech indonésienne veut se coter en Suisse

Achiko commercialise la solution de paiement Mimopay. Les raisons qui ont poussé cette entreprise asiatique à se coter en Suisse ne sont pas détaillées.

SIX Swiss Exchange pourrait bientôt héberger une fintech indonésienne.

SIX Swiss Exchange pourrait bientôt héberger une fintech indonésienne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe indonésien Achiko prévoit d'entrer à la Bourse suisse. Cette entreprise, dont l'activité principale est la commercialisation de la solution de paiement Mimopay, veut coter 100 millions de titres sur la place zurichoise.

Lors de sa dernière ronde de financement, Achiko avait obtenu 0,70 dollar (presque autant en francs) par action, précise la société mercredi. Les raisons qui ont poussé cette entreprise asiatique à viser une cotation sur SIX Swiss Exchange ne sont pas détaillées.

Achiko revendique 2 millions d'utilisateurs pour sa solution Mimopay, une plateforme lancée en 2012 qui devrait connaître ces 18 prochains mois un développement au Myanmar, aux Philippines et au Vietnam grâce à des partenariats. «Ces marchés représentent d'énormes opportunités de croissance pour nous», indique Kenneth Ting, directeur général, cité dans le communiqué.

Le système Mimopay est notamment accepté dans plus de 10'000 commerces et quelque 100'000 distributeurs de billets, affirme le groupe indonésien.

Fondé en 2018, Achiko est une holding qui englobe les plateformes Mimopay et Kryptonite (messagerie). L'entreprise déploie ses activités en Indonésie, en Corée du Sud et à Taïwan. Elle est soutenue par MNC, le principal groupe de médias en Indonésie, explique le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 12.06.2019, 09h32

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.