Mercredi 16 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:36

Téléphonie Foxconn va investir 10 milliards aux USA

Le sous-traitant d'Apple Foxconn va réaliser un gros investissement aux Etats-Unis, a annoncé Donald Trump mercredi.

Donald Trump lors de l'annonce de l'investissement aux côtés du président de Foxconn, Terry Gou. (Mercredi 26 juillet 2017)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président Donald Trump a annoncé mercredi un investissement aux Etats-Unis de 10 milliards de dollars du géant taïwanais de haute-technologie Foxconn, qui fabrique entre autres des téléphones pour Apple.

Selon un haut responsable de la Maison Blanche, rien que la construction de l'usine - qui produira des écrans plats - dans l'Etat du Wisconsin, créera 3000 emplois.

Scott Walker, le gouverneur de l'Etat, a pour sa part promis 13'000 emplois dans ce qu'il a qualifié de «plus gros plan de développement économique de l'histoire du Wisconsin». Le président Trump, qui a fait de la création d'emploi sa principale promesse électorale, était bien présent pour l'annonce de l'investissement mercredi.

«Pour faire un tel investissement, M.Gou (le PDG de Foxconn, ndlr), a eu confiance dans le futur de la technologie américaine. En d'autres termes, si je n'avais pas été élu, il ne dépenserait pas 10 milliards de dollars», a déclaré Donald Trump devant la presse. La Maison Blanche a tenu à souligner le rôle personnel joué par le milliardaire, auteur dans les années 80 du best-seller «L'art de la négociation», et qui vante souvent sa capacité à conclure un «deal».

Usine dans le Wisconsin

«Ce qui les a poussés à s'engager ainsi c'est le programme politique de l'administration Trump, de la dérégulation au slogan Acheter américain d'abord et l'engagement de l'administration», a souligné un responsable de la Maison Blanche. «Comme la conversation avec Foxconn progressait, nous avons impliqué le président qui a personnellement rencontré le PDG pour parler de la volonté de l'administration de faire revenir aux Etats-Unis une production manufacturière qualifiée, voire très qualifiée», a-t-il ajouté.

«Monsieur le président, je vous ai rencontré trois fois. Et à chaque fois, vous avez mis l'accent sur le fait de produire aux Etats-Unis et de fournir du travail qualifié aux ouvriers américains», a déclaré Terry Gou lors de l'annonce.

L'usine sera construite dans le Wisconsin, dans la circonscription électorale de Paul Ryan, le chef de file des républicains à la Chambre des représentants, un allié parfois réticent du président, mais dont Donald Trump a absolument besoin pour faire avancer son programme législatif. (afp/nxp)

Créé: 27.07.2017, 00h37


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.