Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 10:17

France Ghosn a bien bénéficié d'un cadeau personnel

Renault va signaler à la justice que son ex-patron a reçu pour son «bénéfice personnel» un versement de 50 000 euros dans le cadre d'un mécénat avec le château de Versailles.

La prison dans laquelle est enfermé Carlos Ghosn.

La prison dans laquelle est enfermé Carlos Ghosn. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Il a été identifié qu'une contrepartie d'une valeur de 50 000 euros, dans le cadre d'une convention de mécénat signée avec le château de Versailles, a été affectée au bénéfice personnel de Carlos Ghosn», a indiqué Renault dans un communiqué.

Le constructeur automobile «a décidé de porter ces faits à la connaissance des autorités judiciaires», a-t-il précisé au lendemain de la révélation par «Le Figaro» de cette affaire, liée selon le journal à la célébration du mariage de Carlos Ghosn dans le château le 8 octobre 2016.

«Les éléments réunis jusqu'ici nécessitent que des vérifications supplémentaires soient menées», a ajouté Renault.

Selon «Le Figaro», le groupe au losange a découvert que l'établissement public du château de Versailles avait enregistré la location du Grand Trianon - soit une prestation évaluée à 50 000 euros - comme une contrepartie du contrat de mécénat signé entre les deux partenaires en juin 2016.

Une facture de la société ayant organisé le mariage indique que la location a été «offerte par Versailles», ce qui peut laisser supposer que le cadeau a été fait directement à M. Ghosn et rendant la situation complexe à interpréter.

Ces découvertes ont été faites dans le cadre des investigations lancées par Renault en interne en novembre, peu après l'arrestation de son ancien patron au Japon. Jusqu'à présent, elles n'avaient mis en évidence aucun manquement attribuable au bâtisseur de l'alliance automobile Renault-Nissan-Mitsubishi Motors.

Carlos Ghosn, emprisonné et inculpé au Japon pour abus de confiance présumé, a démissionné fin janvier de son poste de PDG de Renault. Il avait été démis de la présidence de Nissan et Mitsubishi peu après son arrestation en novembre. (afp/nxp)

Créé: 07.02.2019, 10h53

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.