Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 00:10

Immobilier La hausse des prix accroît le patrimoine des Suisses

Le patrimoine net des ménages en Suisse s’est accru de 4,7% en 2011 pour valoir 2822 milliards de francs, grâce à l’immobilier. Cela représente 354'000 francs par habitant.

L’immobilier constitue 31,5% du patrimoine net des ménages suisses, avec 890 milliards de francs.

L’immobilier constitue 31,5% du patrimoine net des ménages suisses, avec 890 milliards de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Calculé par habitant, il affiche une progression de 3,6% ou de quelque 12’000 francs sur un an pour un montant de 354’000 francs.

La hausse globale s’explique par l’augmentation de la valeur de marché des biens immobiliers (+9,2% à 1547 milliards), a indiqué mardi la Banque nationale suisse (BNS). Après déduction des dettes hypothécaires, l’immobilier constituait 31,5% du patrimoine net des ménages, avec 890 milliards de francs.

Cette part ressort en constante croissance, dans la mesure où elle n’excédait pas 24,5% en 2006, relève l’institut d’émission monétaire dans son commentaire. Deux raisons à cette progression: la hausse continue des prix immobiliers ainsi que les pertes en capital sur le patrimoine financier, du fait de la baisse des cours boursiers et des aléas monétaires dont ont pâti les ménages.

Les actifs financiers ont, pour leur part, crû de 1,2% à 1982 milliards de francs. Une progression freinée par le recul du cours des actions sur les marchés suisses et étrangers. Au total, les actifs ont atteint 3528 milliards (+4,5% par rapport à 2010).

Davantage de dettes

Parmi les différentes catégories d’actifs, l’épargne (numéraire et dépôts) s’est établie à 631 milliards de francs (+45 milliards). La valeur des actions est demeurée stable (214 milliards de francs).

Les parts de placements collectifs de capitaux, de même que les produits structurés et les titres de créances - obligations de caisse, papiers monétaires et obligations - se sont, eux, contractés.

A contrario, les droits sur les assurances et les caisses de pension ont augmenté, en raison principalement du surcroît des cotisations du deuxième pilier au regard des rentes versées.

Alors que leur patrimoine s’est étoffé, les Helvètes ont, dans le même temps, vu leurs dettes gonfler. Les passifs des ménages ont grimpé de 26 milliards à 706 milliards de francs. Les prêts hypothécaires, qui en constituent quelque 90%, se sont inscrits à 657 milliards (+25 milliards). Les crédits à la consommation ont légèrement progressé, pour s’élever à 15,6 milliards. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2012, 09h41

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.