Dimanche 17 novembre 2019 | Dernière mise à jour 04:22

Exportations L'horlogerie suisse séduit à nouveau Hong Kong

Les exportations horlogères ont repris en juillet la direction de l'ancienne colonie britannique.

Plusieurs marques horlogères sont annoncées à la foire de Hong Kong qui aura lieu début septembre.

Plusieurs marques horlogères sont annoncées à la foire de Hong Kong qui aura lieu début septembre. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Hong Kong est redevenue en juillet la première destination des exportations horlogères suisses, après le net repli de juin et malgré les troubles à Hong Kong, marché important.

Elles se sont inscrites à 1,9 milliard de francs, soit une hausse de 4,3% en comparaison annuelle.

Les montres en métaux précieux ont principalement contribué aux résultats du mois dernier. En revanche du côté des volumes, le repli s'est accentué. «Il s'agit du douzième mois consécutif de baisse» du nombre de garde-temps, relève mardi la Fédération de l'industrie horlogère (FH). En un mois, 390'0000 pièces de moins ont été expédiées à l'étranger. «Un tel repli n'avait plus été observé depuis juillet 2016», fait remarquer la faîtière.

Au niveau des catégories de prix, les garde-temps de plus de 3000 francs (prix export) sont les seuls à avoir connu une progression, tant au niveau de la valeur ( 8,5%) que des volumes ( 6,6%). Par contre les montres de moins de 200 francs ont affiché un repli important (-26,9% de pièces et -19,8% de ventes).

Hong Kong, premier marché d'exportation pour l'industrie horlogère et en proie à une vague de manifestations, s'est replié de 1,3%, faisant nettement mieux qu'en juin (-27%). Les autres marchés importants, à l'exception de l'Europe, ont pour leur part progressé: les Etats-Unis ( 6,1%), la Chine ( 16,3%), Japon ( 23,4%) et Singapour ( 17,9%) ont tous affiché plus de chiffre d'affaires.

Le Vieux Continent a par contre cédé 0,8%, pénalisé notamment par la France (-12%).

Mieux qu'anticipé

L'analyste Patrik Schwendimann de la Banque cantonale de Zurich (ZKB) fait remarquer que les envois à l'étranger de l'industrie horlogère ont dépassé de 11% ses attentes en juin. Au total ces dernières ont augmenté de 4,3% à 1,9 milliard de francs. Le spécialiste redoute cependant une aggravation du repli des exportations vers Hong Kong en août. La valorisation du franc devrait aussi peser, estime la ZKB.

A 13h38, l'action du groupe Swatch gagnait 0,08% à 265,3 francs. Son concurrent Richemont s'appréciait de 0,6% à 75,62 francs dans un marché SMI en hausse de 0,2%.

Les deux actions reprennent ainsi un peu de couleur après les fortes pertes observées depuis fin juillet. Les groupes genevois et biennois pâtissent depuis plusieurs mois des craintes liées aux tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ainsi que des manifestations se tenant à Hong Kong, le marché d'exportation le plus important pour les garde-temps helvétiques. (ats/nxp)

Créé: 20.08.2019, 13h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.