Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 20:54

Crise L'Italie lance un «bonus vacances» pour soutenir le tourisme local

Afin d'inciter les citoyens à passer leurs vacances dans le pays, le gouvernement italien propose des allocations pouvant aller jusqu'à 500 euros par ménage.

Les professionnels du tourisme s'attendent cet été à une chute vertigineuse de l'activité et à ses plus mauvais chiffres depuis 1998 (photo prétexte).

Les professionnels du tourisme s'attendent cet été à une chute vertigineuse de l'activité et à ses plus mauvais chiffres depuis 1998 (photo prétexte). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement italien a détaillé les modalités d'attribution du «bonus vacances», allocation pouvant aller jusqu'à 500 euros décidée pour inciter financièrement les Italiens à prendre leurs congés dans la péninsule, afin de soutenir le secteur touristique exsangue.

La mesure pour laquelle l'État débloque 2,4 milliards d'euros est soumise à condition et s'adresse aux foyers dont les revenus annuels n'excèdent pas 40 000 euros. Le bonus est décliné en trois montants: 150 euros pour une personne seule, 300 pour un foyer de deux personnes et 500 euros pour une famille composée de trois personnes ou plus, a expliqué mercredi dans un courrier la direction de l'Agenzia delle Entrate (les services fiscaux italiens).

Accessible via une application

L'allocation peut être utilisée dans une structure hôtelière (hôtels, chambre d'hôte, B&B...) en Italie entre le 1er juillet et le 31 décembre 2020. Elle est accessible via une application lancée par le ministère de la Culture générant un QR Code et sur laquelle le bénéficiaire doit s'enregistrer.

Elle consiste en un rabais de 80% sur le montant dû à la structure d'accueil, les 20% restant prenant la forme d'une déduction d'impôts à appliquer sur la déclaration de revenus.

Secteur clé de l'économie

Annoncée en mai par le gouvernement dans l'un des décrets d'urgence pris pendant la crise sanitaire du Covid-19, le bonus vise à soutenir le tourisme, secteur clé de l'économie italienne (13% du PIB) mis à genoux par la pandémie.

Les professionnels du secteur s'attendent cet été à une chute vertigineuse de l'activité et à ses plus mauvais chiffres depuis 1998, avec 56 millions de nuitées en moins et une baisse de 3,2 milliards d'euros du chiffre d'affaires.

L'Italie a rouvert le 3 juin ses frontières aux touristes étrangers en provenance de l'Union européenne et/ou de l'espace Schengen. (afp/Le Matin)

Créé: 18.06.2020, 15h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.